La pensée monétaire

 

Cette chronique a été publiée dans les Echos.fr

 

"La pensée monétaire", un livre de Frédéric Poulon

Dunod, collection les Topos

 

Voici un ouvrage très agréable à chroniquer.

Dans cette collection plutôt à usage universitaire, « La pensée monétaire » est petit bouquin bien présenté comportant 117 pages claires et aérées.

 

Je l’ai lu d’une traite : pour autant qu’on ait quelques idées sur la politique monétaire, il ne présente aucune surprise et propose de revenir sur les principales idées et controverses sur la monnaie de façon agréable, très bien écrite voire, dans certains passages, humoristiques. Ce livre a trois qualités essentielles.

 

-        La première réside dans le fait qu’il ne cherche pas à promener son lecteur dans l’antiquité des questions monétaires et ne l’encombre pas avec les fameuses questions du troc, des interdits religieux etc. Les auteurs « fouillis » y voient des passages obligés où ils seront d’autant plus prolixes qu’ils ne maîtrisent ni les questions historiques ni celles qui relèvent simplement de l’épistémologies sur la monnaie et ses diverses manifestations. C’est un livre direct. L’intention est clairement affichée et la mise en œuvre limpide. La pensée monétaire n’est pas un sujet qui remonte à 4000 ans avant JC.

 

-        La seconde, parce qu’il s’agit de faire tenir un vaste sujet dans un nombre limité de pages, tient à la capacité de l’auteur à s’en tenir à l’essentiel, c’est-à-dire à sa capacité à le cerner, le caractériser et à l’exposer. Les débats fondamentaux autour des textes fondateurs de JB Say et de Ricardo sont mis en valeur comme je l’ai rarement vu faire.

 

-        La troisième qualité, dont les deux premières sont les servantes, repose sur une remarquable aptitude pédagogique à tracer l’évolution de la pensée monétaire, d’en restituer les débats, de poser les doutes des protagonistes, la vigueur de leurs échanges et l’importance de leurs controverses.

 

Les débats très anglo-saxons sur la monnaie et sa façon de la traiter au sens « politique » du terme, les questions soulevées par JB. Say et les propositions constitutives de la conception libérale de la monnaie sont remarquablement exposées.
La présentation par l’auteur des controverses : Keynes-Hayek, Keynes-Robertson, le récit des doutes et des hésitations de Keynes, la mise en valeur de la pensée du « Jeune Keynes » puis des fondements et de la portée de la « révolution Keynes » sont une très belle introduction à des questions qu’on ne pourra pas ne pas désirer approfondir par ailleurs.

 

Ce petit livre est non seulement pédagogique mais aussi « actuel », quittant l’histoire somme toute fort jeune de la pensée monétaire, il sait montrer qu’aujourd’hui cette pensée est tout à fait à l’œuvre et que les débats sont bien vivants .

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com