L'Iconomie et l'Intelligence Artificielle

Au lecteur par Hugues Chevalier 

 

 L’Institut de l’Iconomie, fonctionnant en think tank, se consacre à l’économie numérique : dynamique de l’informatisation et de l’automatisation, Internet, mise en réseau des institutions, du système productif et de la vie personnelle. Le numérique engendre une révolution économique qui a un impact profond dans nos sociétés.

 

Notre institut propose le modèle, nommé « Iconomie » (gr. Eikon, image, et nomos, organisation), d’une économie numérique parvenue par hypothèse à la pleine efficacité.

 

Le force de cet institut est de rassembler des personnes d’horizons divers : informaticiens, statisticiens, entrepreneurs, cadres dirigeants, DSI, économistes, sociologues, philosophes, consultants, soit une quarantaine de membres auxquels sont associés une centaine de partenaires et d’experts. Ses membres sont auteurs de nombreux livres, articles et tribunes, et notre institut a déjà publié des livres en son nom.

Le présent ouvrage est consacré à l‘intelligence artificielle. Il est le fruit de contributions de nos membres ainsi que de personnalités extérieures proches de l’Institut, personnes qui connaissent sur le fond ce dont elles parlent.

 

 Dans ce livre on ne trouvera pas une dissertation ou harangue supplémentaire sur l’intelligence artificielle, ni une contribution aux courants de pensée qui s’en saisissent, ni des prévisions hypothétiques la concernant. On ne trouvera pas non plus de conseils et recommandations aux institutions publiques ou aux entreprises ( bien que cela fasse aussi partie des missions de notre institut), mais elles pourront y puiser des données et connaissances précieuses.

 

Ce livre propose d’abord un recentrage sur les bases fondamentales de l’intelligence artificielle en décrivant ce qu’elle est dans sa réalité scientifique et technique. Appuyées sur ces fondamentaux, des contributions d’ordre psychosociologique expliquent les enthousiasmes et les angoisses de nos contemporains face à l’intelligence artificielle. Enfin d’autres contributions abordent l’éthique de sa mise en œuvre …

 

 

… Jusqu’à mettre en question l’expression « intelligence artificielle » elle-même. 

 

 

 

 

Introduction par Michel Volle

 

Le rapport de mission de Cédric Villani commence par la phrase suivante : définir L’intelligence artificielle n’est pas chose facile. Nous estimons au contraire qu’il n’est pas difficile de définir l’lA, de concevoir ce qu’elle est et ce qu’elle n’est pas, puis d’en tirer les conséquences.

 

* *

L’hypothèse d’une « intelligence de l’ordinateur » a été formulée par Alan Turing. Elle est pratiquement aussi ancienne que l’informatique et en un sens large on peut donc dire que l’intelligence artificielle, c’est l’informatique. Les programmeurs déposent en effet dans leurs algorithmes une « intelligence à effet différé » qui assistera l’« intelligence à effet immédiat » des êtres humains en exécutant inlassablement des tâches répétitives ( voir p.16 : un pilote automatique assiste les aviateurs, des robots s’activent dans les usines, des moteurs de recherche facilitent la gestion documentaire, etc. L’expression « intelligence artificielle » a cependant pris depuis quelques années un sens plus étroit pour désigner l’informatisation de l’analyse des données : ses applications actuelles sont l’analyse discriminante, la classification automatique et la régression.

La performance de ces méthodes qui avaient été pratiquées depuis des décennies a connu dans les dernières années un essor stimulé par le progrès des algorithmes, la croissance de la puissance des moyens de calcul et le volume des données devenues accessibles.

En ce sens étroit on peut dire que l’intelligence artificielle, c’est l’informatique associée à la statistique.

 

* *

 

Les membres de l’Institut de l’Iconomie ont voulu contribuer à une élucidation de l’IA en rédigeant les essais que rassemble le présent ouvrage. Certains de ces essais sont un peu techniques, d’autres sont des textes d’humeurs et d’humour pour signaler ces derniers nous avons utilisé des caractères de couleur bleue.

 

 

Nous espérons que ce travail sera utile au lecteur de bonne foi et nous nous tenons prêts à répondre à ses éventuelles remarques et questions. 

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com