Un très bon bouquin par Loïc Madec: " les Français malades de leurs mots"

Dans toutes les bonnes librairies

 

Librairie Joseph Gibert

Libraire de Sciences-Po

FNAC 

et toutes les autres...

Voilà un livre qu'il faut absolument lire et ensuite recommander.

Il est drôle?

Bien sûr!

Il est corrosif?

Pire que ça, il est sincère.

 

Un livre qu'on ne peut pas éviter tant il nous replonge et rereplonge dans la mélasse télévisuelle, journalistique, dans le blabla complaisant des "témoins spontanés" et des "interviews de trottoir". L'informulé devient la règle de la formulation, l'inexpressif celle de l'expression et la guimauve, celle des beaux sentiments.

 

Nos contemporains sont très forts pour compatir et, ensuite, balancer une beigne à leurs bonnes femmes ou un coup de poing à leurs enfants.

 

On entendra la caissière dire avec beaucoup de sagesse qu'il faut que les enfants soient protégés contre les excès de la télé. On entendra le journaliste énoncer des propositions incertaines pour ne pas fâcher l'audimat et on verra tel meneur de "grande émission" organiser les exécutions publiques à base de rires sournois qui s'ajoutent à des mauvais jeux de mots....

 

Je ne peux que reprendre un extrait de la quatrième de couverture!

 

"Les Français se disent attachés à leur langue. L’usage qu’ils en font permet pourtant d’en douter sérieusement. Loin de rendre hommage à sa richesse et à sa subtilité en variant le vocabulaire, leurs conversations s’articulent en effet à des mots qui leur servent de prêt-à-parler, où le superlatif le dispute au vain et à l’insidieux. On simule le débat, à grand renfort d’expressions automatiques et creuses. Pour l’auteur, la parole hexagonale est uniformément patraque. Le constat qu’il établit, au-delà de la dissolution des termes et de leur sens dans la facilité d’une époque ployant sous le festif, se double d’un diagnostic enracinant le mal dans une société française où, narcissisme triomphant oblige, prévaut en définitive l’évitement des autres et de leurs opinions. La représentation par Loïc Madec de cette débâcle est à la fois fine, féroce et facétieuse. Le lecteur a entre les mains un texte assurément lucide, brusque sans doute, mais peut-être salutaire et certainement pas dénué d’humour."

 

 

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com