Ambroise Colombani, Les Occupants

 

Fauves Editions

 

Difficile de trouver des romans qui, 1) ne parlent pas de la petite enfance de l’auteur, en quatre volumes sur 1000 pages; 2) de sa souffrance d’enfant pas aimé, peu aimé, vaguement... ; 3) de sa difficulté d’être une fille, une femme, une mémé etc…un homme, pas un homme: quelqu'un quoi!

 

Difficile de trouver des romans qui ne confondent pas humanité et nombrilisme. Celui d’Ambroise Colombani était donc difficile à trouver. Mais voilà, c’est fait, je l’ai et je l’ai aimé.

 

Le thème ? Il est récurrent et toujours aussi passionnant : prise de contrôle d’un individu par un autre. C’est le thème de Ripley, celui aussi d’Ajar-Gary, ou bien le thème célèbre de la « Pitié Dangereuse » et celui de « Le mort saisit le vif ».  

 

Le développement est bien fait. La chute dans le piège bien calculée. Les filets sont à la bonne taille et la prise du poisson bien décrite. Il n’y peut rien le poisson, mais il n’a rien fait pour ne pas se faire prendre. Voilà un jeune avocat qui se voit proposer d’être l’auteur nominal d’un roman qui fait un tabac. Il accepte et commence son aventure. Et progressivement un processus de possession s’engage. Progressivement, il se déprend de lui-même, il ne s’appartient plus.

 

On ne racontera pas l’histoire car le plaisir est là, comme dans tous les romans bien ficelés, dans la progression du drame.

 

A lire donc. Un premier roman sympathique et intelligent.

 

Un reproche: le titre qui n'est pas à la hauteur du bouquin.

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com