Dictionnaire des Citations, Albert Camus

In "la Chute"

LA CHUTE

Albert Camus

Gallimard

 

10. Je sais bien que le goût du linge fin ne suppose pas forcement qu’on ait les pieds sales.

 

***************

 

10. Le style, comme la popeline, dissimule trop souvent de l’eczéma.

 

***************

 

13. nous ne sommes qu’« à peu près » en toutes choses.

 

***************

 

16.Quand on n’a pas de caractère, il faut bien se donner une méthode.

 

***************

 

23. …les nobles causes. Veuve et l’orphelin, comme on dit, je ne sais pourquoi, car enfin il y a des veuves abusives et des orphelins féroces

 

***************

 

27. Je jouissais de ma propre nature, et nous savons tous que c’est là le bonheur bien que, pour nous apaiser mutuellement, nous fassions parfois condamner ces plaisirs sous le nom d’égoïsme.

 

***************

 

33. Pour être connu, il suffit en somme de tuer sa concierge. Malheureusement, il s’agit d’une réputation éphémère, tant il y a de concierges qui méritent et reçoivent le couteau.

 

***************

 

36. On recherchait donc ma compagnie. Souvent, par exemple, on croyait m’avoir déjà rencontré.

 

***************

 

53. D’une manière générale, j’aime toutes les îles. Il est plus facile d’y régner.

 

***************

 

60. J’avançais ainsi à la surface de la vie, dans les mots en quelque sorte, jamais dans la réalité. Tous ces livres à peine lus, ces amis à peine aimés, ces villes à peine visitées, ces femmes à peine prises !

 

***************

 

67. On me trouvait du charme, imaginez cela ! Vous savez ce qu’est le charme : une manière de s’entendre répondre oui sans avoir posé aucune question claire.

 

***************

 

74. Croyez-moi, pour certains êtres, au moins, ne pas prendre ce qu’on ne désire pas est la chose la plus difficile du monde.

 

***************

 

89. Ah ! cher ami, que les hommes sont pauvres en invention. Ils croient toujours qu’on se suicide pour une raison. Mais on peut très bien se suicider pour deux raisons.

 

***************

99. On appelle vérités premières, celles qu’on découvre après toutes les autres, voilà tout.

 

***************

 

117. Je m’essayai à parler aussi de l’amour et finis par me persuader moi-même.

 

***************

 

118. Mais la vérité, cher ami, est assommante,

 

***************

 

137. Mon ami, savez-vous ce qu’est la créature solitaire, errant dans les grandes villes ? …

 

***************

 

140. On voit parfois plus clair dans celui qui ment que dans celui dit vrai. La vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule, qui met chaque objet en valeur.

 

***************

 

 

 

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com