Pensées 426 à 475

Pensées 426-450


 

 

quatre cent cinquantiéme pensée

Penser à haute voix ce n'est que parler ou crier.

 

******************

quatre cent quarante neuvième pensée

Les mots que tu écris ne sont pas les mots qu'ils lisent.

 

******************

quatre cent quarante huitième pensée

Les sentiments forts sont les plus fragiles.

 

******************

quatre cent quarante septième pensée

Tuer ou simplement faire du mal est-il un besoin ou un réflexe?

 

******************

quatre cent quarante sixième pensée

Les sourds s'entendent très bien alors que les aveugles ne peuvent se voir.

 

******************

quatre cent quarante cinquième pensée

N'espère pas le meilleur, il pourrait bien ne pas arriver.

 

******************

quatre cent quarante quatrième pensée

La chair à canon a vocation à devenir de la chair à pâté.

 

******************

quatre cent quarante troisième pensée

Une erreur c'est un appel à la chance de la vérité, une vérité c'est un appel à la chasse aux erreurs.

 

******************

quatre cent quarante deuxième pensée

Un mensonge efficient vaut mieux que des vérités incertaines!

 

******************

quatre cent quarante et unième pensée

Les personnages imaginaires sont des gens qu’on a déjà rencontrés quelque part.

 

 

******************

quatre cent quarantième pensée

La peau, muraille ou messager ?

 

******************

quatre cent trente neuvième pensée

Barricade-toi contre l’amour et la haine : ils sont envahissants

 

******************

quatre cent trente huitième pensée

Pour vivre très vieux, décompte les minutes d’ennui pour leur poids de temps. Pour mourir très jeune, ne t’ennuie jamais.

 

 

******************

quatre cent trente septième pensée

En traçant un trait, on ne finit rien, on commence tout : les dimensions du monde.

 

******************

quatre cent trente sixième pensée

Tout en traçant ton chemin pose des panneaux indicateurs. Pour ne pas te tromper de direction.

 

******************

quatre cent trente cinquième pensée

N'entre pas avec fracas si tu ne sais pas sortir avec profit!

******************

quatre cent trente quatrième pensée

Ne crains pas les phrases que tu oses mais sois prudent quant aux mots que tu y mets.

 

 

******************

quatre cent trente troisième pensée

Transparence ? Et pourtant toute pensée est souterraine

******************

quatre cent trente deuxième pensée

L'homme a les yeux faits pour regarder l'avenir! Mais non : allongé il voit les étoiles! Mais non : quand il se retourne il voit le passé ? Mais non : face contre terre il ne voit que l'éternité.

 

******************

quatre cent trente et unième pensée

« Les mots blessent » dites-vous. « Les balles consoleraient ? »

 

******************

quatre cent trentième pensée

Les canons de la beauté des corps sont-ils de nature génétique ? Y-a-t-il des peuples à long nez et à grosse fesse ? Il faudrait que cela constitue un avantage compétitif dans la reproduction.

 

 

******************

quatre cent vingt neuvième pensée

On ne sait plus faire la fumée, autrefois elle chatouillait les narines des dieux, aujourd’hui, elle pue.

 

 

******************

quatre cent vingt huitième pensée

Les animaux joueurs et doux sont les mieux domestiqués.

 

 

******************

quatre cent vingt septième pensée

Et quand ce sera vrai ce sera faux ! Que dire à cela ? Quand ce sera faux ce sera vrai ? Or, c’est d’une parfaite évidence que ce qui est faux ne peut pas être vrai, alors qu’il n’est pas toujours très clair que ce qui est vrai n’est pas faux.

 

******************

quatre cent vingt sixième pensée

«Les artistes parfois trouvent de la beauté aux corps dénudés. Personne n’en a  encore cherché pour les pensées dévoilées : les arrière-pensées»

Pensées 451-475


 

 

 Quatre cent soixante quinzième pensée

Le sable est à l'or ce que les phrases sont aux mots

**********************

 Quatre cent soixante quatorzième pensée

Invente les mots, puis recherche ce que tu as voulu penser

**********************

Quatre cent soixante treizième pensée

« Pourquoi le monologue ? Pour mieux échanger ! » et le sage a souri

**********************

 Quatre cent soixante douzième pensée

Les mots: De la pensée brute. Les phrases: Tenter la pensée

**********************

 Quatre cent soixante onzième pensée

Un jour, le Pseudo, d’esprit facétieux, lança à ses disciples :

« Faites-moi plaisir, envoyez-moi une pensée bien construite en évitant de recourir aux mots ». 

**********************

 Quatre cent soixante dixième pensée

Un riche c’est une goutte de miel, un rêve de fourmi

**********************

 Quatre cent soixante neuvième pensée

Certains disent « ne donne pas, vends ». Ils n’ont raison que s’ils encaissent le produit de la vente.

**********************

 Quatre cent soixante huitième pensée

Il vaut mieux avoir raison trop tôt, il n’arrive jamais qu’on ait raison trop tard

***********************

 Quatre cent soixante septième pensée

Ne soyez généreux qu’avec ceux qui connaissent le prix des choses

***********************

quatre cent soixante sixième pensée

Sachez donner la parole aux mots.

***********************

quatre cent soixante cinquième pensée

La photo est le produit d’un regard et le regard le produit de la pensée.

***********************

quatre cent soixante quatrième pensée

tout ce qui est simple est faux

***********************

quatre cent soixante troisième pensée

Sans ombre on ne pourrait pas voir le soleil

 

***********************

 quatre cent soixante deuxième pensée

Aujourd'hui dire c'est prédire

 

***********************

quatre cent soixante et unième pensée

L'écriture prédictive annonce la pensée comme les trompettes de la renommée le héros qui s'avance

 

***********************

quatre cent soixantième pensée

Dès le premier mot, le texte est donné, n'y penses pas avant de parler

 

***********************

quatre cent cinquante neuvième pensée

La nuit c'est quand on a tout éteint

 

***********************

quatre cent cinquante huitième pensée

Les sourds s'entendent très bien alors que les aveugles ne peuvent se voir

***********************

quatre cent cinquante septième pensée

Les reflets dans la mer, multitude lumineuse, combien de soleils?

***********************

quatre cent cinquante sixième pensée

Si tu n'y vois rien, pense d'abord qu'il n' y a rien à voir , alors seulement allume la lumière

***********************

quatre cent cinquante cinquième pensée

Les mots nous sont comme les pièces d’un jeu de construction: A leurs formes on devine ce qui peut être construit.

***********************

quatre cent cinquante quatrième pensée

On  change de mots comme on change de chemise, on prend toujours les mêmes, à la couleur près

***********************

quatre cent cinquante troisième pensée

 

La construction d'une phrase: Un jeu ?

 

***********************

quatre cent cinquante deuxième pensée

Ne dis jamais "cela me fait penser". On pense une chose. Est-on pensé  par une chose ?

***********************

quatre cent cinquante et unième pensée

Tu dis que le monde est le fruit de ta pensée ?  Moi qui t'écoute suis-je un fruit ou une pensée?

***********************



Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com