Faut-il psychanalyser Angela Merkel pour comprendre l'intransigeance allemande sur l'euro ?

Les deux articles que nous avons commis ( à lire ici et ) sur la notation des banques allemandes et sur une possible difficulté à penser la banque et la finance de la part de nos voisins ont déclenché des réactions peu amènes. Nous nous serions livré à du « German Bashing » dans le grand style anglo-saxon. Nous aurions voulu ridiculiser aux yeux du monde, une Allemagne vertueuse dans sa pratique de tous les jours. Nous aurions, et c’est peut-être pire, assigné de prétendues limites au niveau intellectuel des Allemands en nous complaisant dans des affirmations saugrenues du type « ils savent faire de grosses bagnoles, mais sont à mille lieues des raffinements intellectuels de la banque et de la finance ».  Donc nous aurions « montebourisé » à notre façon. Et ça c’est mal !

 

Peut-être avons-nous été un peu fort, un peu loin. Peut-être avons-nous été critiques à l’égard de gens qui, en définitive ne nous avaient rien fait, des gens qui, si on leur demandait ce qui leur plairait le plus, répondraient tout unanimement « revenir à notre Deutsch Mark ». Après tout, les Allemands dans toutes ces affaires de monnaie européenne ne demandent rien à personne ! Ce sont tous les autres qui demandent quelque chose à l’Allemagne !

 

Les Allemands n’ont-ils pas un peu envie de quitter l’euro ? N’ont-ils pas envie, avec les Néerlandais, les Finlandais, les Autrichiens et tous les gens du Nord, de monter ensemble une monnaie « MittelEuropa », signant le retour du Thaler ancêtre du dollar ? Y-a-t-il un conflit entre Nord et Sud qui se donnerait aussi des airs monétaires? Ou bien quelque chose de plus profond encore, qui marquerait un rapport décalé entre l’Allemagne, la monnaie et l’univers bancaire ?


Pour, avoir quelques réponses, connaître les données de ce drame antique et disposer de quelques clefs: il faut aller sur atlantico.

 

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com