Soliloques sur l'Art, juillet 2020

Tapies aujourd'hui, chez Mayoral

Tapiés

Chez Mayoral,

38 avenue Matignon, 75008 paris

 

C’est une petite exposition de huit œuvres d’Antoni Tapies. Elles recouvrent une période de 16 années entre 1958 et 1974 et montrent bien la thématique, la technique et les obsessions de Tapies.

 

Il ne faut pas chercher chez Tapies, l’effet esthétique, la recherche d’un beau sans sens, le plaisir de la couleur ou de travail bien fini.

 

C’est une œuvre « brute », une œuvre où les matériaux sont eux-mêmes « en l’état futur de désachèvement ». Œuvres qui magnifient la déchirure, la scarification, l’arrachage. Certains panneaux montrent des plaies et des points de suture et pourtant ce n’est pas de chairs ici mais de bois, de collage, de papier.

 

Tout est matériau et les couleurs aussi. Des marrons et beiges clairs ou sombres. Pas de lumière, mais un éclairage parfois qui donne à voir ou une obscurité d’où émerge des formes innommées.

 

L’œuvre de Tapies est une « œuvre au noir » beaucoup plus sombre que celle souvent citée de Dubuffet à laquelle on la réfère.

 

L’œuvre de Tapies raconte l’histoire d’une déchirure, celle de l’humanité quand elle verse dans l’insensé et l’inhumain.

 

 


 

La Chine est en passe de lancer la première crypto-monnaie souveraine. Un livre qu'il ne faut pas manquer. Pour l'obtenir, il faut suivre ce lien.

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com