21. mai 2018
Innombrables dans les peintures et les photos de Taulé sont les représentations de grandes pièces sombres que la lumière parait découper, traçant de gigantesques traînées d’ombre qui dessinent des lignes conduisant à des horizons fermés. Lire la Chronique dans les Soliloques sur l'Art
18. mai 2018
Oublions donc que Markus a 14 ans. Oublions aussi qu’il est autiste et que son rapport avec la société et le monde n’est pas le même que celui des personnes non autistes. Allons le retrouver à l'Insitut Suédois. Son travail est très impressionnant. Lire la chronique dans les Soliloques sur l'Art.
13. mai 2018
Une exposition de groupe. Plusieurs photographes, reporters, artistes exposent sur le théme du "Suspens". Parmi les travaux que j'ai trouvé passionnants et bien rendus, l'un sur les machines transferts et l'autre son antagoniste, sur les transferts humains. La chronique est à lire dans les Soliloques sur l'Art
10. mai 2018
“Suppose you could make a lot of money trading freshly harvested baby brains. Would you do it?” he asked. “To me bitcoin is almost as bad.” Cette chronique a pour objet de comprendre comment on peut continuer à penser que ses cours s’effondreront quand tout montre l’inverse. Lire la chronique en suivant ce lien.
07. mai 2018
L’Autorité des marchés financiers met en garde le public à l’encontre d’acteurs proposant d’investir dans des crypto-actifs sans disposer des autorisations nécessaires. Voici un exemple de ces mises en garde. Un beau florilège. C'est à lire en suivant ce lien.
07. mai 2018
Un soir sur le sable devant la mer hypocrite, un disciple du Pseudo sentit la caresse d’une douce pensée.... Face à la mer, le lent naufrage du soleil troublait le disciple. Mais aussi, quelle sensation suave que le spectacle des eaux rougissantes dans le crépuscule d’un soir d’été. Combien d’esprits délicats ont-ils pu résister à la mer quand, par mille reflets sur les vagues, elle retient le soleil qui se meurt ? Une méditation s'impose quand le monde se trouble... lire en...
29. avril 2018
Rome, Quelques images c'est tout, au sens figuré comme au sens propre... On les trouvera en suivant ce lien.
29. avril 2018
...L’exposition qui est donnée au musée de l’Orangerie qu’on a qualifié de « Chapelle Sixtine de l’Art Moderne » (André Masson) fait partie des propositions intelligentes. Très intelligentes, même. Enfin ! Une exposition qui met les points sur quelques « i » et expose directement ce que Monet a représenté pour les grands artistes qui ont « fait » l’art contemporain. Enfin ! Une exposition qui, sur le lieu même de la conservation et de l’exposition d’une des œuvres...
28. avril 2018
....C’est au-dessus de Rome. C’est un endroit magique qui sait résumer Rome à ses toits, aux terrasses verdoyantes, aux pizzerias qui planent au-dessus des piazzas, des rues et des ruelles. Outre les toits, quelques protubérances, des dômes, rajoutent des collines fameuses aux célèbres collines. Nous sommes Villa Médicis. A voir et à lire dans "Images et Récits"
20. avril 2018
Ne dit-on pas que l’Art ne discute pas avec la nature, mais avec l’Art ? Ne dit-on pas que l’œuvre n’est pas le produit d’un esprit qui se frotte à ce qu’il voit ou entend ? C’est ici que ce débat prend tout son sens et sa richesse. Il faut rendre visite à cette belle exposition .

Afficher plus

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com