10. décembre 2018
Ils ont débouché rue de Prony. Ils ont brûlé une ou deux bagnoles. Et là, j'ai vu qu'ils étaient paumés. Et fatigués. Alors, il y a Julienne qu'a dit à un gars à côté de moi, " Manu, t'es trop con de te balader avec ton pavé, t'en trouveras plus loin. " Il a rigolé, « trop forte la Julienne ». Et hop ! Il l'a balancé dans la vitrine d'une boulangerie... Une des petites saynètes que j'ai croquées au fil de mes balades jaunes dans Paris... Lire dans les "Soliloques sur le vaste...
10. décembre 2018
Ils partent tous, les gens à qui on aimait parler. Le café-tabac-journaux. On parlait de tout. J’aime pas trop lire mais j’y allais. J’achetais n’importe quoi. Et on parlait avec mémé Louise, la maman du bistrotier... Pour seuls interlocuteurs, les gilets jaunes n'ont plus que face-book et Sébile Banouna. Alors, évidemment. Ils coincent. Et ils souhaitent le partager. Voir la chronique dans Soliloques sur le Vaste Monde
08. décembre 2018
D’où vient cet acronyme et quelle technique de financement recouvre-t-il ? Le nom a été calqué sur l’acronyme IPO (Initial Public Offering. En français, introduction en bourse) à des fins de marketing, car les ICO n’ont rien à voir avec des introductions en bourse ! Pour en savoir plus, il faut suivre ce lien.
02. décembre 2018
«Bad», voilà un mot simple que tout le monde comprend. Au fait, pourquoi tout le monde comprend-il ce mot simple qui est un mot étranger pour le monde entier sauf les pays anglo-saxons ? Lire la chronique en suivant ce lien
01. décembre 2018
C'est une exposition sympathique: les galeries parisiennes se retrouvent à la veille des fêtes au Carrousel du Temple. L'édition 2018, montre des artistes intéressants. pas de grandes découvertes, mais des œuvres d'artistes de bonne qualité, à des prix qui sont abordables. Tout est prêt pour les cadeaux de Noël. Il reste encore une journée. Voir les photos en suivant le lien vers les Soliloques sur l'Art.
01. décembre 2018
Triomphe de la bêtise sans frais. Ce sont toujours les autres qu’on bloque. Un peu plus tard, on ne bloquera plus : on empêchera de bouger. Lire la chronique d'un mouvement vers l'immobilisme
01. décembre 2018
Le meilleur livre que j'ai lu cette année. Quelques citations. Dont celle-ci: "Mieux ne veut jamais dire mieux pour tout le monde, dit-il. Cela veut toujours dire pire, pour certains." Pour d'autres citations, suivre ce lien vers les Mots d'Auteurs
23. novembre 2018
C'est une splendide exposition à la Galerie Agathe Gaillard. FAM, dont on nous dit que l'acronyme est mis pour Fabienne Martin, "fondatrice de l'agence de modèles FAM". On est ici dans l'univers de la mode et des photographes qui la servent et l'illustrent. Parmi eux d'illustres photographes. On dit qu'ils ont fait des photos iconiques. Lire la chronique en suivant ce lien
23. novembre 2018
Si je n'aime pas les bêtes et particulièrement celles qui stimulent l'émotionnel primaire de mes contemporains, j'ai ici été sidéré par l'esthétique des formes et par une plastique qui n'appartient d'habitude qu'au marbre. Suivre ce lien et foncer pour voir l'exposition
20. novembre 2018
Épouse du "maître" Cartier Bresson, elle aurait dû céder au "fameux instant décisif"… S’il est des moments, des instants de sa photographie qui l’exprime, il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de travail … dans son travail et qu’il est peu des ses photos qui semblent venir tout droit de quelques secondes volées au monde et à la société. Il faut aller voir cette très belle exposition de l'oeuvre d'une excellente photographe, pour quelques commentaires avant expo, il faut...

Afficher plus

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com