09. octobre 2018
De bric et de broc ? Ou bien, retour à Nadja ? Ou enfin, "Vanité des vanités"…. Magali Lambert serait-elle à la croisée de plusieurs chemins ? Le chemin du conte, celui de l’impertinence, mais aussi l’austère chemin de la dénonciation ou encore celui, faussement débonnaire, qui est bordé d’arbres-questions et pavé de cailloux-réponses, « ceci n’est pas une pipe » ? Pour lire la chronique, suivre ce lien
08. octobre 2018
Elle ne me manque pas trop la voix de canard. Mais si ! Vous la connaissez ! Celle des vieux films. Celle du noir et blanc. Avec les grands acteurs et avec les petits. Rappelez-vous la voix merveilleusement insupportable d’Arletty qui doublait sa vocalisation en canard d’un accent parigot « à couper au couteau ». Une petit étude sur la fin d'une façon de vocaliser....
08. octobre 2018
Il faut suivre ce lien. De bonnes raisons pour acheter ce beau livre.
02. octobre 2018
Magnifique exposition. Trop magnifique ? photo « XXL ». Trop grandes photos ? illuminations. Trop de couleurs ? Il est étrange d’avoir envie d’assembler ces traits photographiques et aussitôt de les questionner. C’est peut-être parce que l’exposition est passionnante et parce qu’elle ne laisse donc pas indifférent ! On fera débat, en suivant ce lien
02. octobre 2018
Poursuivant ma quête parisienne, je ne cesse de lire ce qu'on a écrit sur la plus belle ville du monde. Ici, c'est un "Piéton de Paris" qui dit ses souvenirs, ses passions et ses critiques "parisiennes". Il faut le lire comme on lirait des mémoires. Le Paris qu'il livre est celui des années trente. Les célébrités ont passé. Et parfois, on est pris de tendresse pour ces morceaux de vie... figées dans des pages bien écrites, comme de vieilles photos sorties de la malle au fond du...
02. octobre 2018
La Grande Arche est-elle un art français? Un art où les envolées les plus hautes n'empêchent pas les modestes pensées? Un périple sur les sommets pour dépoussiérer le Grand Monument. Il faut suivre ce lien dans "Images et Récits"
24. septembre 2018
Ou bien, une belle preuve des conséquences du réalisme en matière monétaire? Tout est partie d'une revendication: "il faut aligner la fiscalité du bitcoin sur l'Or". En somme, ça y est les "bitcoiners" en appellent à l'aide des Etats pour survivre. C'est à lire en suivant ce lien.
24. septembre 2018
Une belle exposition : Jean-Baptiste Isambert est un passeur parce que ses images appellent les rêves à s’exprimer. Le regardeur est porté par les images, il peut imaginer, s’imaginer et se laisser porter. Des images et un commentaire. Il faut suivre ce lien
24. septembre 2018
Quel risque en fait ? Ne s’agit-il pas d’illustrer l’incertitude et d’apporter, par plumes, cheveux étirés, arbres qu’un soleil efface, interposés des traces incertaines. Dans le doute on se retire en soi-même et on y cherche des repères. Oiseau qui s’envole par-dessus des barres menaçantes et parapluie timide qui s’en tient à une stabilité fragile accroché à un fil. Suivre ce lien pour en savoir plus.
16. septembre 2018
Le 16, C'est le dernier jour. Il faut foncer. c'est passionnant. lire un brin de chronique

Afficher plus

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com