BANKSTERS

En compactant en un seul, les deux mots « Bank » et « gangster » on obtient : bankster ! dans le nouveau jargon journalistique et populaire, c’est un banquier gangster.

 

Les banquiers sont-ils devenus des Banksters ? L’opinion publique n’est pas loin de le penser. Trop de bonus mêlés à trop de pertes n’ont pas arrangé l’image déjà floue des banques.

 

Lire ce papier dans le Rubrique, Mots dits

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Adelinuseck? (mercredi, 01 août 2012 14:24)

    Monsieur Ordonneau,

    Vos titres sont terriblement accrocheurs et m'interpellent à tous les coups. Je veux dire qu'ils me rappellent et résument un certain vécu. Vous auriez pu être mon collègue, mais j'étais seule. Dommage.
    Vous le savez, même un mauvais banquier peut être le meilleurs avec un bon comptable qui lui, sait comment jongler avec d'éparses pièces débit ou crédit et valeurs, ces sacrées valeurs qui nous ont faites travailler 12 heures par jours... Il y a aussi la force du tiers mécontent, turc ou asiatique.
    Votre mot "banksters" est vrai, ils existent, (même david Vincent les a vu) ils font du tort aux honnêtes gens, salissent les employés. Je suis d'accord avec vous, ces banksters ont tué les vrais banquiers, les vrais qui ont existé jusque dans les années 80-90: avez-vous connu les justes de la Banque Populaire Suisse?, les derniers des Mohicans dont j'en fis partie, mais malheureusement, elle fut rachetée par le CS en 93....
    En revanche, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'ils n'aient jamais fait partie de qualificatifs positifs, vous vous trompez ou bien vous êtes aigri et déçu par un amour trompeur. Ils existent depuis les templiers et grâce à eux, garants, les marchandises transitaient.
    Plutôt que les Dark Vadors, je vous propose la porte des étoiles, la StarGate, et là, vous pourrez choisir votre Monde, celui qui méritera votre confiance.
    Je vous rassure, je ne suis plus banquière, mais je faisais parie des gentils. Au plaisir de vous relire.

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com