BONNE ANNEE 2012

ET MAINTENANT LE SAUT DANS L'INCONNU....

On sait ce qu'on quitte... 
Pourquoi toujours bouger ainsi?
Faut-il qu'on ait sans cesse envie d'être ailleurs. 
Ou bien pense-t-on que demain le temps est plus bleu?
Mais ainsi on accroît le passé et on consomme l'avenir.
Tiens c'est amusant cette idée:
Le passé serait du Capital qui s’accroîtrait par sédimentation et l'avenir un article de consommation, qu'on transformerait sans aucune interruption en présent. 
Et si on ne bougeait pas de l'année où on est?
C'est vrai qu'on a vu mieux. 
Et que personne ne la regrettera. 
Pas sûr. 
Elle n'a pas été mauvaise pour tout le monde. 
Alors pourquoi la quitter?
Demain ne risque-t-il pas d'être pire? Ou moins bien?

Imaginez qu'on nomme Charybde cette année qui est en train de rendre son dernier soupir?
Laisser mourir une année, sans lui porter secours? C'est pénal. Non-assistance...On ne ferait pas ça avec même un chien, ou un chat. 
Il y a même des gens qui seraient prêts à bousiller un tableau de Picasso pour sauver un chat. Je connais des gens qui seraient prêts à payer des fortunes pour que le temps arrête de gigoter.
Alors, pourquoi ne se porte-t-on pas au secours d'une année qui commence à tourner de l'oeil. Bon an, mal an? 
Demain sera le genre humain?

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com