Encore un livre sur l'Euro: celui de Bruno Moschetto...

Un livre de plus, sur l'Euro, ses manquements, ses trahisons. Monnaie unique, donc inique, cause ultime du lent dérapage des économies européennes vers l’abîme. Mais, un livre à lire. Bien écrit. Simple. Jamais ennuyeux, comportant des remarques justes sur la crise que traversent les pays de la Zone Euro. Partisan, avec modération.

A lire Onglet mots dits/les Echos

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    P.O (dimanche, 05 août 2012 16:09)

    Je partage tout à fait votre point de vue sur les conséquences du cours forcé, qui, dans les cas des assignats comme dans le cas d'autres monnaies, le mark avant la deuxième guerre mondiale, est toujours assorti de peines de mort à l'encontre des détenteurs de monnaies fortes, l'or dans les deux cas... mais, aussi le dollar dans les heures les plus sombres des marxismes les plus triomphants.

    Je ne pense pas que B.Moschetto ait la vision de la dualité monétaire à laquelle vous pensez. Je crois qu'il s'agit plus d'une de ces innombrables formes du débat sur la dureté d'une monnaie trop forte et surtout, du fait qu'à bien y réfléchir, cette monnaie n'était pas nécessaire dans la vie de tous les jours de la plupart des Européens.

    "Monnaie unique, monnaie inique", avais-je écrit dans ces colonnes, il n'y a pas si longtemps, pour me moquer de toutes les bonnes idées destinées à avoir de l'Euro, sans avoir à souffrir de l'Euro.

    Le grand regret de gens comme B.Moschetto est que l'Euro, d'abord introduit dans les rapports entre banques et grandes institutions financières, n'ait pas coexisté plus longtemps avec les monnaies nationales. A t-il nourri le secret espoir de voir ces dernières disparaître comme la fumée d'un feu qui s'éteint doucement? Je ne sais pas. Il est simplement évident que les régimes de double standard monétaire se terminent toujours par la victoire d'un des deux. Il est aussi sûr que cette victoire ne se fait pas toujours dans la douceur et en prenant son temps.

    Alors, fallait-il se faire mal tout de suite plutôt que d'attendre un ou deux ans? Je pense que l'introduction de l'Euro est un remarquable coup d'audace. Ce coup d'audace n'est pas perdu. Mais maintenant, il est "visible" en tant que coup d'audace. Et il faut le gérer prudemment.

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com