Le jour où les Concordia ont été plantés à la verticale.

J'ai laissé une impression, dans "Humeurs et Fureurs" , à chaud, sur l'affaire du Concordia. Histoire triste et stupide, d'autant plus triste qu'elle est affreusement stupide. 

Sur une idée de plus long terme, je me suis demandé si la multiplication des bâteaux gigantesques, de prés d'un demi kilométre de long, puis, bientôt d'un kilométre, véritables villes flottantes, n'aboutirait pas à tuer le concept même qu'ils incarnent. Si nombreux, si longs, si peuplés qu'ils ne pourrong bientôt plus bouger...

Alors, on les plantera, dans les déserts, sur les côtes inhospitalières, partout où on pourra...tout ceci est décrit dans un nouvel "et si..." publié par Kritiks

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Cassandre (jeudi, 09 février 2012 14:34)

    L'art de Fellini révélait de manière incisive les béances de notre civilisation.
    Votre nouveau conte est un enchantement,avec la parabole du Navire Géant inaccessible aux habitants de Rimini dans l'Italie fasciste des années 30.
    De plus, c'est du grand Art, en termes d'écriture.

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com