Déflation, remboursement des crédits et destruction de monnaie


Lorsqu'il n' y a plus de crédits, y-a-t-il encore de la monnaie? L'entrée intitulée: "Rembourser les crédits tue-t-il les dépôts" a suscité de nombreux commentaires. Certains aspects étaient sûrement esquissés et pouvaient donner lieu à interprétations multiples. Voici quelques éclaircissements.

Il faut aller à l'adresse suivante "les echos.fr".

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    A.J.H (dimanche, 05 août 2012 16:00)

    Là je considère que Monsieur Houth part totalement en vrille et je soutiens ici l'article de Pascal Ordonneau à quelques nuances près (multiplicateur et diviseur, mais on pourra en reparler).

    Merci Monsieur Houth de nous trouver une publication reconnue et universitaire où il est démontré que " Il n'existe pas de multiplicateur de monnaie par le crédit. " c'est à dire, sous votre plume (je pense que c'est ce que vous voulez dire) " il n'existe pas de multiplicateur de la monnaie de banque centrale par le crédit"
    (Bien évidemment en considérant que nous appelons "monnaie" non seulement la monnaie de banque centrale - Hight Power Money -, mais aussi la monnaie de crédits émise par le système bancaire, dite monnaie secondaire)

    Schumpeter a fort bien expliqué le principe dans le tome 2, pages 211 à 220 de “Théorie de la monnaie et de la banque” (éd l’Harmattan – 2008) - http://tinyurl.com/yfyg8cc - comme des centaines d'auteurs sur cette question.

    Lorsqu'une banque monétise une créance, elle crée de la monnaie (de "sa" monnaie), on peut même dire comme Allais "ex nihilo". Lorsque la dette est remboursée, la banque détruira la monnaie. Si toutes les dettes étaient remboursées il n'y aurait simplement plus de monnaie, puisque toute monnaie EST dette, à la fois dette de l'emprunteur envers la banque, mais aussi dette de la banque - qui s'engage à fournir l'équivalent en monnaie fiduciaire - envers le détenteur (la monnaie est une dette de banque qui circule, un élément du passif bancaire reconnu par tous en tant que monnaie).

    C'est bien sur l'ensemble du système bancaire qui est "multiplicateur de crédit", une quantité donnée de monnaie centrale permets au système bancaire d'émettre X fois cette monnaie centrale sous forme de monnaie secondaire. Bien évidemment, il faut qu'il y ait une demande plus importante que les remboursement de crédits pour que la masse monétaire globale soit en croissance.

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com