Dette publique Islandaise

La saga des dettes souveraines continue et, malheureusement, montre, que beaucoup des faits et évènements relatés se répètent "d'un bout du monde à l'autre bout" ... le "veau d'or est toujours debout" disaient les pessimistes avant 2008. Faust avait tort: on n'encense plus sa puissance.. il a failli et les banques et les Etats, avec lui. Le fracas de sa chute ne cesse d'affoler. Des pans entiers de richesse s'effondrent. 


Le cas de la dette islandaise est parmi les plus caricaturaux. Les somaliens capturent des navires qui passent au prés de leurs côtes. Les Islandais, quittèrent la capture des baleines pour capter des flux monétaires et financiers...et tout cela finit dans une pure catastrophe. Ruinés, leur richesse divisée par deux.

 

Au fait, pour les agences de notation, l'Islande, cela valait quoi? Réponse: AA, en septembre 2008 et BBB- un mois aprés! C'est ce qui s'appelle une vision à long terme!!!

 

Il faut lire "la dette islandaise"

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    CASSANDRE (mercredi, 25 avril 2012 11:59)

    Dette publique allemande:lue 16000fois, c'est incroyable...même Angela lit les articles du Prince des Echos.

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com