Richter à Beaubourg, rien de particulier à signaler....

Là, je suis bien embêté.

 

C’est à un monument que je vais m’en prendre.  A deux, en fait. Le TGM (le très grand musée) et les TG2A (Gerhard Richter).

 

A un artiste, exposé à Beaubourg, chez Pompidou.  C’est la consécration non ? C’est le signe par excellence de la reconnaissance du monde entier. On n’est pas exposé dans ce musée, emblème des emblèmes muséaux, comme ça, par hasard, parce que ça titillait le patron de la boutique.

 

Et je viendrais, tout seul, avec un mon air ironique numéro 1, celui que personne ne peut éviter, un zeste de sardonique injecté dans les yeux, la commissure des lèvres relevée du côté droit et effondrée sur la gauche, le port altier et distant, le regard acéré, une moue qui mue en dégoût pour s’achever en fou rire ? 

 

Allons, il faut avancer, je l'ai fait en deux temps. Pour respirer.

Il y a les raisons d'y aller.

Et les raisons de ne pas aimer.



 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Eliane Jacquot (lundi, 06 août 2012 14:46)

    Je vous offre une vidéo pour votre information:

    Gerhard Richter figure parmi les artistes contemporains les mieux cotés du marché de l’art international. Pour ceux que les millions de dollars rendent sceptiques, l’exposition, le Panorama, que le Centre Pompidou offre à voir au public dès aujourd’hui dissipera les doutes. Gerhard Richter est un immense artiste, au–delà de toute valeur monétaire.

    http://www.artnet.fr/magazine/expositions/saoulski/gerhard-richter-panorama-au-centre-pompidou-2012-06.asp

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com