Le localisme: un danger qui menace l'Europe.

Les récentes manifestations en Catalogne sur le théme de l'indépendance résonnent étrangement quand l'Europe se propose d'aller d'une Union des Nations vers une Fédération. L'Europe ne sera-t-elle dans quelques années qu'une poussière de morceaux d'Etats, de petites nations, gravitant tant bien que mal autour d'un ou mastodontes? Que valent ces désirs d'indépendance? 

Pour lire tout le mal que j'en pense il faut aller 

sur les Echos: Les petits pays n'ont plus d'avenir, 

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/221129770/les-petits-pays-nont-plus-davenir

et aussi, un article sur la Catalogne et la Finlande, sur les riches qui ne veulent plus payer. 

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/europe/221138556/catalogne-a-finlande-riches-veulent-plus-payer

 

Bonnes lectures. 

A bientôt, 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Eliane Jacquot (jeudi, 13 septembre 2012 15:14)

    Je vous livre un des commentaires postés en 2011 sur ce papier, prémonitoire à la situation actuelle, et merci encore pour vos excellentes contributions.

    10/10/2011 | Pascal Ordonneau | Europe | Lu 3448 fois | 24 commentaires
    De la Catalogne à la Finlande, les riches ne veulent plus payer!
    11/10 | 13:41 | Eliane Jacquot
    Avant Maurice Godelier, Claude Levi-Strauss disait(Tristes Tropiques):"Il faut beaucoup de naïveté ou de mauvaise foi pour penser que les hommes choisissent leurs croyances indépendamment de leur condition."C'est de l'Anthropologie.
    Mais le sujet de votre article n'est-il pas plutôt celui du Malaise Identitaire en Europe face au défi lancé par les opérations de séduction des partis nationaux-populistes européens,notamment en Finlande ,dont la population est de 5,3Millions d'habitants,et ou l'étranger représente une menace pour la culture.
    Crée par le Traité de Maastrich en 1992,la citoyenneté européenne"s'ajoute à la citoyenneté nationale et ne la remplace pas."Et là réside toute l'ambiguïté du
    Traité.
    Une récente étude de la Fondation Robert Schuman,l'un des pères fondateurs del'Europe,a été menée à ce sujet.Je vous en livre sa conclusion:
    "Face à l'offensive nationale-populiste qui flatte les réflexes de repli identitaire et l'attitude des citoyens européens qui prennent davantage conscience de ce qui les unit,lorsqu'ils perçoivent un danger extérieur,les dirigeants européens gagneraient à adopter une attitude plus ferme de défense des valeurs culturelles et politiques rappelées dans les traités fondateurs,pour ainsi raviver la fierté des peuples d'Europe et amorcer la construction d'un sentiment d'appartenance .Le malaise identitaire ambiant doit convaincre l'Union de l'urgence à valoriser ses valeurs et son action pour faire émerger une conscience européenne."
    C'est un problème éminemment politique.

    Bien amicalement,

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com