L'Allemagne est-elle un trou noir monétaire?

 L’Allemagne a-t-elle les caractéristiques d’un trou noir dans la sphère monétaire ? Siphonne-t-elle tous les flux et particules monétaires qui viennent à l’approcher? Et surtout, les ayant siphonnés, les fait-elle disparaître ? La monnaie aspirée ne se retrouverait plus nulle part et, en tout cas, pas chez ses voisins et associés dans l’UE et dans la Zone Euro.

C'est à lire dans les Echos.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Ithaque (vendredi, 14 juin 2013 15:24)

    Merci pour cette contribution qui montre la vision globale que vous aviez déjà sur l'avenir de la zone euro dès le 23/03/2010 :

    L'Allemagne quittera-t-elle l'Euro?
    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/221129816/lal...

    Depuis lors rien n'a évolué au niveau des institutions. Aucune évolution sur le rôle de la BCE en tant que prêteur en dernier ressort, sur la coordination des politique budgétaires.
    Et vous aviez raison de souligner:"C'est dans les moments difficiles que créativité et progrès se rencontrent afin qu'émergent les temps nouveaux."

    Et aussi, le 27/01/2012:
    Quand l’Allemagne siphonne les liquidités de ses voisins….
    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/europe/221142252/quand-allemagne-siphonne-liquidites-voisins

    "Il y a peut-être que je suis un européen convaincu et que je veux faire en sorte que je ne sois pas le seul! J'ai entrepris de mettre en œuvre, par tâtonnements, en procédant par cercles autour de mes cibles, en me rapprochant à chaque contribution un peu plus prés encore de mon objectif est de déconstruire des images trop "Epinal".
    La bonne Allemagne qui a tout vrai et beau et bon.
    Les gentils Néerlandais qui essayent de faire allemands.
    Les Français, que personne ne veut comprendre et qui font tant pour les autres quand les autres font si peu pour eux etc etc...
    Il faut pousser toutes ces nations dans leurs retranchements. Et leurs us et coutumes avec. Et surtout la belle image qu'elles sont d'elles-mêmes. Et leur étonnement de ne pas la voir partager par les autres.
    Pourquoi les Français ont-ils un nombre impressionnant de firmes multinationales? Et si cela tenait au fait que les grandes entreprises françaises finissent toujours par craindre d'être désignée dans leur propre pays comme des monstres assoiffées du sang du peuple.
    Pourquoi, les Espagnols au chômage ne vont-ils pas travailler en Allemagne à la place des Kurdes? Pourquoi les entreprises allemandes ne s'installent pas dans des zones européennes en sous-emploi?
    Ce sont toutes ces questions qu'il faut investiguer pour aller y débusquer, ce qu'il y a de moins beau dans les mentalités nationales les unes à l'égard des autres: les mépris réciproques, les fausses naïvetés des professeurs d'altruisme, les universalistes mercantis et les ronronneurs gentils et surpris....
    Le Traité de Rome est maintenant entré dans la deuxième partie de son premier siècle..."

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com