Anders Petersen et sa lampe-torche

Anders Petersen, en fait de lampe torche pour extraire des formes, des corps, des grincements, des peaux tatouées ou la gueule menaçante d’un chien,  laisse la bride lâche à son appareil photo. Il laisserait jouer les films argentiques.. à l’envers. L’objectif irait de lui-même chercher l’image, partirait à la rencontre de choses, de gens, d’histoires qu’il ne connaissait pas. Curieuse lampe torche que cet appareil qui reçoit les images, les attrape, les laisse s’incruster, s’en imprègne, inscrit leur présence et suit leur chemin. Curieux photographe qui laisse tant de libertés à un mécanisme en principe inerte.

Chronique à lire dans "l'Art en mots"

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com