Déconstruire Mathieu Pernot. Sur une exposition au Jeu de Paume.2/4

Il y a peu, j’avais abordé un point précis de « l’opus » de Mathieu Pernot présenté au Jeu de Paume. Il me fallait continuer et expliquer pourquoi, décidément, je n’aime pas cette photographie, cette posture « pas artistique, mais si vous regardez bien, en faisant un effort... ». Voici donc la deuxième partie de cette analyse sur les quatre qu’elle comportera.

Pourquoi tant de lignes, de mots et d’écritures sur un artiste que je n’aime pas. S’il est agréable de dire pourquoi on aime un auteur, il parait honnête aussi de dire pourquoi, à l’inverse, on n’aime pas une œuvre, un travail ou un artiste. De même qu’on ne peut se contenter de dire « cé bô » ou « J’aiaiaiaime », de même ne peut-on pas se satisfaire de « cé pa bô » ou « cé nul, je zappe ». Pour lire la chronique suivre ce lien.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com