Lire, lire encore, et lire toujours: Au fondement des sociétés humaines.

J'ai beaucoup hésité à mettre ces citations en ligne. Un bouquin d'ethnologie est-il fait pour donner des citations, agréables, drôles, piquantes, capables de faire le coup de poing dans un dîner mondain ou de donner la réplique sur la scéne des polémiques quotidiennes? Je ne le pense pas. Au surplus, arrachant au texte ses mots. Les isolant hors du "contexte" ne suis-je pas en risque de voir ces mots, mis en liberté, en prendre un peu trop et venir raconter les histoires qui les intéressent et non celle qu'ils devaient servir.

J'ai pris le risque. Il y a là des choses essentielles. Des pensés qu'il faut remâcher. Ruminer. N'est-ce pas Nietzsche qui en appelait à la vertu de ruminant des penseurs?

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    CASSANDRE (vendredi, 08 juin 2012 22:58)

    Cassandre informe Maurice Godelier des origines de la Société Occidentale.
    Préambule:L'anthropologie, l'ethnologie et la Politique sont des Sciences Sociales.

    L'homme et le sens qu'il donne à sa vie ,c'est à dire la question qui tourne autour de l'Etre est l'objet des sciences Humaines.
    Je vais donc vous entretenir de l'héritage Grec,qui est le modèle par excellence de la démocratie,à la source du modèle Européen.
    L'homme est par nature un animal politique,nous dit Aristote.Delphes a incarné une civilisation qui unissait l'humanité et les divinités.
    En effet,le"connais-toi toi-même "était complété par la formule,"et tu connaîtras les dieux".Cet héritage fait de politique,de tragédie ,de science et de philosophie dans le logos universel de l'harmonie grecque.
    L'anthropologie moderne ne met plus la culture européenne au centre.Le conformisme politique Anglo-saxon(politicaly correct américain),interdit au modèle européen,dans son origine antique,sa légitimité face aux autres modèles culturels.
    Cependant,que l'on parle de démocratie,d'égalité ou de liberté,on demeure toujours dans l'héritage grec.
    La mort de Dieu,telle que définie par Nietzsche,a ouvert l'époque du nihilisme occidental.Ecoutons Zarathoustra:
    "Nous avons inventé le bonheur"disent les derniers hommes et ils clignent de l'oeil.Ils ont abandonné les contrées ou la vie était dure:car on a besoin de chaleur...On ne devient plus ni pauvre ni riche:c'est trop pénible.Qui voudrait encore gouverner?...."
    L'homme est arrivé au bout de sa course.
    Revenons à ce dernier.Pour que la vie est un sens,elle doit dépasser l'immédiateté de la nature.Et pour l'homme,la véritable liberté,est
    la liberté intérieure,celle que l'on acquiert en faisant un travail sur soi,en progressant dans la connaissance de soi.(Socrate,Bouddhha,Dieu?)
    .Le chemin de libération intérieure de l'homme lui permet de se libérer des pressions du groupe et de la "Polis"
    Ecoutons le Bouddha,appends à aimer,dit-il:"Que tous les êtres soient heureux.Faibles ou forts,de condition élevée,moyenne ou humble,petits ou grands...qu'ils soient tous parfaitement heureux."C'est une démarche personnelle.

    En conclusion, Platon nous avait dit que le logos est discours de quelque chose.On ne parle pas pour ne rien dire.La rationalité du dire renvoie à celle de l'Etre,qui est évidemment son propre produit.
    L'ethnologie étudie le fondement des sociétés humaine,la politique en découle.Mais le bonheur est et restera toujours une recherche personnelle.

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com