Harry Gruylaert est-il un suiveur?

Belle exposition à la Maison Européenne de la photographie. Ce belge natif (1941) d’Anvers, a les honneurs d’un étage entier. C’est une faveur qui ne peut qu’être réservée à un « grand » de la photo, un incontournable, une valeur pour l’avenir, un modèle pour les générations qui viennent.

Mais, je ne suis pas convaincu par la valeur exemplaire du travail d’Harry Gruyaert! N’en déduisez pas que je le mésestime et que je trouve étrange le choix de la MEP. C’est un bon photographe. Un homme qui sait choisir ses sujets et que mène une idée du regard, une idée de ce qui mérite d’être porté à la vision des regardeurs. Harry Gruyaert est un maître de la couleur parce qu’il est passionné de couleur.

En dépit de cette qualité, je le placerais dans la catégorie des suiveurs... Lire la chronique dans Soliloque sur la photo.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com