Pourquoi il ne faut pas avoir peur des «euros grecs» ?

On pouvait lire ce jour dans le Figaro, version électronique ... "en 2012, une agence de voyages britannique a conseillé à ses clients de «se débarrasser» des euros grecs , les avertissant que les billets pourraient perdre toute leur valeur si la Grèce sortait de l'euro et que les billets «Y» faisaient office de monnaie de transition. Elle a aussi suggéré de se débarrasser des euros espagnols «au cas où»."

 

L'article du Figaro qui me cite fidèlement, fait le tour de cette question compliquée. Cet article est à lire en liaison avec mon article : une chimère monétaire, l'Euro grec. Vous les retrouverez l'un et l'autre en suivant ce lien.

Vous trouverez aussi de nombreuses idées dans les articles suivant écrits pour les échos, Atlantico, ou le Huffington post. Il faut se rendre dans les mots de l'économie .

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com