Humeur 119. L’Affaire VW et le paradoxe du vitrier


On lit, ici ou là, que l'affaire "VW" pourrait coûter fort cher non seulement à l'économie allemande mais aussi à l'ensemble de l'économie européenne.

Mais on lit aussi que le rappel par Volkswagen d'un nombre considérable de voitures, on parle de 11 millions, pourrait constituer un stimulant pour la production industrielle, bon nombre d'automobiles venant à être déclassées et nécessairement remplacées.

Ainsi, pour faire repartir les économies occidentales, encalminées dans on ne sait quels sables mouvants, il suffirait qu'il y ait un peu de casse (beaucoup plus, pourquoi pas?). Les trente glorieuses n'ont-elles pas été filles des guerres ou des menaces de guerre qui se sont succédées de 1939 à 1989.

Faut-il donc remercier VW pour cette contribution privée à la solution d'un problème public?

Lire la chronique dans les soliloques sur le Vaste Monde.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com