La collection Marin Karmitz à la Maison Rouge

"Etranger Résident"

Collection photo de Marin Karmitz

Exposée à la Maison Rouge

 

M. de Galbert sait ce que c’est que collectionner : il a, à de nombreuses reprises, exposé des collections de premier ordre. Celle-ci, qui durera jusqu’en fin janvier, est magnifique et passionnante. Presque essentiellement constituée de photos, elle est très marquante par son homogénéité. S’il est vrai qu’une collection est le reflet d’un homme, de ses passions, de sa perception du monde et de ses semblables, le rassemblement des œuvres présentées à la Maison Européenne de la Photo en est une belle démonstration.

Du noir et blanc principalement ; argentique le plus souvent ; sombre et nocturne comme une musique de Kurt Weill.

 

Tout au long de l’exposition, ce ne sont que variations sur l’humanité de l’homme. Tous les grands auteurs de cette quête, sont là, depuis les plus récents, qui appartiennent au mouvement photographique « du nord », scandinaves, allemands mais aussi plus anciennement les Américains, qu’ils soient originaires des « ailleurs » d’une Europe menaçante ou disloquée…il y a aussi des Français contemporains parmi les plus expressifs.

 

Citons quelques noms :

 

 

-        Michael Ackerman: une série complète en forme de dépliant

-        Roman Vishniac, photos d’avant-guerre, d’une étonnante intériorité, portraits et extérieurs, extraordinaire photo « du vieux du village ».

-        Joseph Koudelka : une photo extraordinaire du « cheval face à son dresseur » prise en Roumanie

-        Antoine d’Agata : qu’on a ici commenté à de nombreuses reprises et qui est représenté par un magnifique mur de photos.

-        Dieter Appelt et ses photos emblématiques d’Ezra Pound

-        Gotthard Schuh entre terrils et pubs

-        Anders Petersen : photos de tous les jours, dans les bars, dans les fétes populaires, décavés et       shootés

-        Sergio Larrain : photos de bars et de prostituées

-        Eugene Smith 

-        Saul Leiter : composition de noir et de blanc

-        James Karales

-        Gao Bo

-        Richard Avedon

-        Annette Messager

-        Chris Marker

 

On ne peut pas ne pas citer les œuvres peintes ou les aquarelles et dessins qui sont aussi présentées et qui montrent l’unité de pensée de cette collection : Kantor, Soutter, Dubuffet.

 

Pour chacun des photographes, une série de photos permet de mesurer à la foi l’unité du style mais aussi les différents thèmes de recherche.

Magnifique exposition d’une collection mais aussi d’un guide dans le monde effervescent de la photo noir et blanc.  

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com