Pamela Tulizo, à la MEP

La Maison européenne de la photographie présente plusieurs artistes originaires de pays africains. Deux d’entre m’ont vraiment séduit. Une photographe tout d’abord : Pamela Tulizo qui livre une très belle série de photos sur les femmes africaines.

 

Laissons-lui la parole « Parce que je suis moi-même femme du Kivu, et je souffrais de voir l'image de la femme de plus en plus caricaturée ».

 

L’approche de Pamela Tulizo est double : elle réalise de très belles photos de femmes mais dans le même temps, elle montre l’ambiguïté des belles photos qui pour la plupart montrent des femmes en souffrance, blessées, violées. Elle nous dit que c’est la femme qu’il faut photographier, celle qui est intéressante, la victime que le photographe occidental aime à fixer parce que « ça parle ». Mais pour Pamela Tulizo, le résultat est d’enfermer la femme africaine dans sa sinistre condition , d’en faire une victime et de la réduire à un statut absolument dégradé.

 

Pourtant, à côté de cette femme battue et brisée, il  y a une femme africaine qui parvient à agir, diriger, conduire, belle, volontaire et présente à la vie. Or, celle-là, qui ne correspond pas au cliché de la misère, à la fabrique à compassion, on ne la voit pas, elle n’intéresse pas les photographes, ni les média occidentaux. Elle ne peut pas être « vraie ».  La femme africaine ne peut être vue qu’au centre de la violence des guérillas, des terroristes et des voyous. Toujours vue comme une pure victime.

 

Tout cela est vrai, pourtant, à côté, se trouvent des femmes belles, fortes, volontaires qui aimeraient être représentées avec leur espoir, leur sourire, leur talent et leur pouvoir.

 

« Je voulais montrer le contraste entre ces deux femmes de façon très contemporaine ».

 

 

 

 

Enfin un livre simple et souvent drôle sur un sujet que de nombreux sachants s'acharnent à rendre compliqué et ennuyeux

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net,

Babelio, Amazon, Fnac, books.google, BOD librairie et l'éditeur: Arnaud Franel Editions

 

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

En collaboration: Institut de l'Iconomie

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com