Paris-Photo 2017

Paris Photo 2017 : pourquoi il faut y aller et pour qui?

 

 

 

Partons des points les plus positifs :

 

Très grande diversité des artistes, des formats, des pays, des thèmes.

Excellent niveau des œuvres. Pas de ratés. Pas de créations douteuses. Pas d’accumulation obsessionnelle de sexe, de scènes sado-maso-porno, ou de contemplations morbides des guerres et de leurs accumulations d’horreurs.

Pas de vulgarité ni de facilité

Des prix évidemment très élevés pour des vintages exceptionnels mais surtout des prix tout à fait acceptables et permettant aux collectionneurs de ne pas se ruiner en cédant à leur passion.

 

y-a-t-il des moins ?

bien peu de Français

peut-être un peu trop de vintage

cela donne à cette foire un côté super-exposition

 

 

Mais c’est aussi, une foire pour vendre… alors, il en faut pour tout le monde : voici les artistes que j’ai relevés. Certains sont vraiment des « antiquités » ce qui veut dire : il était intéressant de voir certaines de leurs œuvres. Pour être franc, celle qui m’a, dans cette cohorte ancienne, le plus frappé est la photo de JP. Morgan, le fondateur de la Banque du même nom par Edward Steichen. L’exemplaire présenté est un tirage de 1962 sur un négatif de 1903.

J’aurais bien du mal à décider quels photographes doivent être absolument vus. Il faut donc se promener et regarder. Avec de bonnes chaussures et une lenteur appropriée. Passionnant.

NB : j’ai mis en regard de leurs noms les liens qui conduisent à des chroniques rédigées au fil des ans sur ces artistes.

On pourra aussi retrouver les sessions de Paris-Photo 2016 et 2014 en suivant les liens ci-dessous. On y retrouvera des artistes cités ci-dessous.

https://www.pascalordonneau.com/soliloques-sur-l-art/soliloques-sur-l-art-novembre-2016/

https://www.pascalordonneau.com/soliloques-sur-l-art/soliloques-novembre-2014/

 

Quelques artistes

 

 

-        Robby Müller,

-        Andrea Torres Balguer

-        Arthur Tress

-        Alexey Titarenko

-        Matt Black

-        Sarah Moon

-        Michael Ackerman

-        Patrick Taberna

-        Ray K Metzker

-        Payram

-        Lilian Bassman

-        Arno Rafael Minkinnen

-        Bernard Plossu 

-        Jungjin Lee

-        Alex Majoli

-        Marina Black

-        Miho Kajioka

-        Guy Bourdin

-        Adam Katseff

-        Adou

-        Su Yanchu

-        Mario Giacommelli 

-        Irving Penn

-        Diane Arbus

-        Shigeru Onishi

-        James Casebere

-        Pierre et Gilles

-        Jeff Wall

-        Josef Koudelka

-        Anne et Patrick Poirier

-        Robert Mapplethorpe 

-        Ilse Bing

-        Horst P.Horst

-        Joel Meyerowitz

-        Saul Leiter

-        Henri Cartier Bresson

-        Sigmar Polke

       Julia Margaret Cameron (in Femmes photographes)

-        Edward Steichen

-        Bill Brandt

-        Rudolf Koppitz

-        August Sander

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com