Paris-Photo 2018

Comme pour les expositions de la Fiac et d’Art Elysées, voici quelques notations, rapides, illustrées avec les moyens du bord.

 

Les photographes dont j’ai relevé les noms ne sont pas les plus célèbres, les plus anciens, les plus iconiques. Ce n’est pas très passionnant que de revenir sur les grands artistes et de les encenser à nouveau. Ils n’ont pas besoin de ça. Quelque fois, ils n’ont plus besoin de ça !!! J’ai donc essayé de trouver des artistes que je ne connaissais pas et qui m’ont frappé. Peut-être sont-ils en fait connus… peut-être sont-ils célèbres dans leurs pays. Peu importe. Je ne les connaissais pas ou mal et j’ai voulu faire partager une impression, une émotion ou une surprise.

 

 

Généralement, cette édition de Paris photo est remarquable en qualité et … en quantité. Elle tranche avec celle de la Fiac, cette année peu animée, ennuyeuse voire prétentieuse. Un regret cependant qui n’en est que la moitié d’un : beaucoup de vintage, forte présence des grands américains, retour vers les années de l’entre-deux guerres. Trop ? Sûrement. Les galeristes ont parfois très envie de sécuriser leur investissement. Alors, on se laisse aller à la facilité. Le côté « bouteille à moitié pleine » ? Très simple : beaucoup de magnifiques photos par les plus grands photographes (les prix à l’avenant) . C’est une façon de réviser ses classiques.J’écris tout ceci aussi vite que je le peux. Paris Photo démarre. Il faut absolument y aller.

 J’écris tout ceci aussi vite que je le peux. Paris Photo démarre. Il faut absolument y aller

 

 

Quelques photographes que j'ai aimés

les photographies sont dans l'ordre des noms de leurs auteurs

 

 

-      James Nachtwey

-      Cig harvey

-      Thorsten Brinkmann

-      Adrien boyer

-      Guillaume Zuilli

-      Jungjin lee

-      Tim walker

-      Jean-baptiste Huynh

-      Richard caldicott

-      Andrea h.bitesnich

-      Christopher anderson

-      Serge najar

-      Jean-michel Fauquet

-      Gabor kedrekes

-      Andra gruetzner

-      Alex webb

-      Yusuf sevinçli

-      Viviane sassen

-      fabrice monteiro

-      erik madigan heck

 




Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com