MOTU PROPRIO

NOUVELLE PAGE 1

Vaticiner   11.02.16               Y a-t-il un assolement triennal pour les champs de bataille ? Aujourd'hui ce serait jachère?

*************

Créer         11.02.26               Le repentir d’un artiste n’est pas l’aveu d’une maladresse ou d’une imperfection. C’est le fruit d’une réflexion sur l’œuvre achevée ou non.

*************

Créer        11.02.26               Aucune œuvre ne peut prétendre être achevée, aucune œuvre ne peut avoir l’arrogance de penser qu’étant achevée elle peut enfin se détacher de son auteur et mener une vie indépendante. La vie d’une œuvre ne peut commencer que du jour du décès de son auteur.

*************

Créer         11.03.03.               Le charme c’est ce qu’on a retiré à la beauté pour lui donner un sens

*************

Créer         11.03.03.             Un texte bourré de sentiments retourne toujours à sa matière première, le papier et l’encre. Un texte qui crée des sentiments s’envole au risque de ne plus jamais pouvoir atterrir.

*************

Créer         11.03.03.                Un tableau est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblé (Denis Maurice). De deux choses l’une : ou l’expression se rapporte à une tentation de démystifier la peinture en la ramenant à une dimension matérielle, fortuite, d’où l’art en tant que volonté et la beauté en tant que son produit sont éliminés. Ou il s’agit de dire qu’il n’est de peinture que de la technique, et encore de la technique appliquée à la matière. Ou bien, cette formule dit que l’essentiel dans la peinture, c’est l’ordre assemblée, et que cet ordre n’est pas ni innocent ni involontaire, il est du ressort du désir et du choix. Mais même dans ce cas, son ambigüité est déplaisante et sa modestie apparente totalement fausse. Au surplus Ce mot de Maurice Denis est au risque de la banalisation. Comme « trop de quelque chose tue le quelque chose ». Ne pourrait-on pas dire que la littérature ce ne sont que des lettres en certain ordre…. Ou que la musique, ce ne sont que des sons….Non à la réflexion cette phrase est simplement sotte.

*************

Vaticiner       11.03.16              Par un mécanisme logique de miroir, puisqu’on dit que « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ne devrait-on pas dire que « la voie qui conduit au paradis est faite de mauvaises pensées, plus mauvaises sont les pensées, plus la chance d'être sauvé est élevée, si c'est être sauvé que d'être au paradis. »

*************

Penser          11.03.17                 Lisant Bret Easton Ellis: « quand l'homme n'est pas conditionné par le travail, ni par la religion, ni par la passion politique, alors, il devient conditionné par l'errance, le côtoiement du vide, l'anéantissement du moi... question: l'homme devant être de toute façon fabriqué, étant toujours à fabriquer, donc toujours soumis à maintenance, sa nature n'est-elle pas dans le conditionnement? »

*************

Survivre         11.03.17                La candeur ne serait-elle pas une aptitude à voir sans mettre de lunettes?

*************

Survivre         11.03.17                c'est la peur qui fait tomber du pont, même s'il est large d'un kilomètre!!!!

*************

Penser           11.03.17                 la connaissance de soi est-elle du ressort de la cartographie ou de la géologie, entre exprimer les subtils changements du terrain ou couper dans la masse pour en faire apparaître couches et replis?

*************

vaticiner         11.03.18                  Mon livre de citations : on n'y trouvera pas, classées et étiquetées, des pensées collectées sur le terrain des livres, dans les broussailles d'idées plus ou moins achevées (on achève bien les idées?), dans les déserts sentimentaux et les mangroves rêvasseuses. Ce seront des Citations dans l'ordre des idées ou à l'ordre de la pensée. Citations au mérite, à l'élégance ou à la force. Le droit de citer est imprescriptible: devoir de mémoire et droit de détournement réunis. Ne dit-on pas, depuis la plus haute antiquité "citez, citez, il en restera toujours quelque chose". Et comme il faut un commencement .... "Au début était le verbe" (voilà une citation)... alors, on a décidé de revenir à la vieille syntaxe: "le sujet est posé au début de la phrase. Le verbe vient après". Le sujet premier: c'est Dieu? C'est ce qui s'appelle se mettre dans un drôle de guêpier!

*************

Penser             11.03.19             Belles pensées et idées fructueuses surgiraient-elles des déserts sentimentaux aux sables peu propices. Sauf à imaginer des pensées barbelées ou des idées en forme de cactus, qui menaceraient du pire ceux qui tenteraient de s'en approcher, fermées sur elles-mêmes et crachant des venins aux esprits curieux.

*************

Vaticiner         11.03.22              Sur les chiens : parmi les animaux domestiques, ce sont les pires. Ils s'imaginent qu'ils sont utiles à l'homme et que l’homme a besoin d’eux moralement, psychologiquement ! Or, ce ne sont que des animaux domestiques. Un point c'est tout ! Ils doivent leur existence à l'homme. Une fois que celui-ci s'est domestiqué lui-même, il lui fallait des compléments pour gérer son nouveau statut et il a inventé les animaux domestiques. Il les a croisés entre eux pour fabriquer de nouvelles espèces, il en a fait des tout petits pour mettre dans les manchons, des très gros pour garder les troupeaux, de minces pour entrer dans les terriers et les chinois en ont même fait des comestibles pour manger avec les nouilles. Un chien c'est un animal aussi domestique qu'une vache, mais c'est un peu moins encombrant.

*************

Créer             11.03.24                   J’espère que, me lisant, vous ne serez surtout pas objectifs... ou bien le livre est passionnant et vous serez passionnés, ou bien il est froid et sans âme et vous serez objectifs!

*************

Rêver            11.03.24                    Quelle est la formule la plus belle entre "allumer un incendie" et " ranimer les braises"?

*************

Penser           11.03.24               La Nation c’est la réduction de l’homme par écrasement d’abord puis par distillation. Le produit est rendu pur débarrassé de ses scories locales et régionales, de ses goûts approximatifs et de quelques odeurs sui generis. C’est la domestication pure de l’homme. L’Allemagne n’est devenue une Nation, au sens pur, que dans le creuset de la Seconde Guerre Mondiale.

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com