Nouvelle page 2, numéros 26-50

 

 

Penser 11.03.24        

 

Le Same d'Akkala (áhkkilsámegiella), s'est éteint le23 décembre 2003 avec le décès de Marja Sergina, àBabinsk, dans la presqu’île de Kola. Autrefois, il y avait onze langues Same parlées par 15 000 personnes. Cette histoire me donne une idée. Toute langue naît avec son locuteur. La langue devient parole quand se rompt le soliloque. La parole tend toujours à revenir à la langue. La grammaire est la tentative sans cesse renouvelée de l'en empêcher, de la retenir dans le champ social, celui de l'échange et donc de l'unité de compte. La parole contre la langue? ". Ordonnance de Villers-Cotterêts ?


**************

Penser 11.03.24        

 

Doit-on porter son intérêt à « ce qui finit » ou à « ce qui commence » ? Et s’il fallait considérer que les deux termes sont d’importance égale, par lequel commencer ? Tout en faisant remarquer que si on décidait que ce « qui commence » n’a aucun intérêt, il devrait être difficile de penser « ce qui finit»!


**************

Survivre 11.03.25      

 

"Les nouveaux jeux électroniques appuyés sur de fantastiques capacités de calcul permettent de donner corps à l'utopie du cartographe: la carte rend compte de la totalité du territoire, elle est le territoire.

Ces jeux, qui permettent à la fois de programmer des personnages, de les suivre dans leur action, d'en jauger l'efficacité, de corriger et modifier "en temps réel", finissent par se dérouler dans un espace et un temps "décalques" de l'espace et du temps "réels"."


**************

Survivre 11.03.29    

 

L’horreur n’a pas visage de démon. Le diable n’a simplement qu’à se faire homme. 


**************

Survivre 11.03.29       Les cris ne se gravent pas sur le salpêtre. Quand les larmes pouvaient venir, les pleurs ont été épongés par la poussière. Dans un monde sans espoir, rien n’est laissé à la mémoire. La banalité ne parle pas bien de l’horreur. Elle l’illustre encore moins bien.


**************

Penser 11.03.29        

 

Je voudrais bien savoir ce qu'il y a de naturel dans la nature et ce qu'il y a d'humain dans l'homme. La nature n'a de loi qu'à raison de ce que l'homme se construit homme.


**************

Créer 11.04.02        

 

Les artistes sont tous des menteurs. «  Ce » qu’ils racontent, ce qu’ils peignent, ce qu’ils écrivent n’est pas vrai…. A moins que « ce » soit faux. Les menteurs seraient alors dans le vrai.


**************

Parler   11.04.02         

 

Parler sans y croire est-ce parler pour ne rien dire ?


**************

Vaticiner 11.04.02     

 

La mondialisation, c’est être les uns sur les autres.


**************

Ecrire 11.04.02          

 

Passions épistolaires: l’amour au risque des pâtés et des fautes d’orthographes.


**************

 

Écrire 11.04.02        

 

Si Tarzan avait écrit des lettres… Jane n’aurait-elle pas pris ses clics et ses clacs ?


**************

Vaticiner 11.04.02       

 

Diana est morte comme elle avait vécu, en reinette. C’est ce qui arrive quand on marie un roitelet. Un duc fait une duchesse. Un roitelet, une reinette.


 **************

Parler 11.04.02          

 

J'adore ces mots abscons qui dissimulent de grandes banalités sous un air très docte. Les mots trissotins existent, on les rencontre partout là où il y a des gens très compétents. Procyclicité est dans le lot. C'est le mot savant pour " les financiers sont tous des moutons". Avec une particularité: ce sont des moutons qui ne cessent de tondre la laine sur le dos des autres!!!!


**************

Penser 11.04.02        

 

Question idiote : là où il n’y a pas de présence, y-a-t- il de l’absence ? En fait, là où il n’y a pas de présence, il n’y a rien. Pas même du vide.


**************

Penser 11.04.02    

 

Si on pense qu’il n’y a pas de mouvement sans déséquilibre initial, les mots qui déséquilibrent la pensée sont à l’origine de son mouvement. L’autre idée serait que les mots, ne sont justement « que » déséquilibres et qu’il est dans leur nature de faire avancer l’esprit. Au surplus, ne sont-ils pas un moyen de combler le vide que la pensée ne cesse d’affronter. Alors, non seulement elle se met en mouvement mais elle n’est pas précipitée dans le néant.


**************

Penser 11.04.12        

 

Quelle place pour l'urgence face à l'éternité?


**************

Douter 11 .04.14       

 

Regretter: douter de ce qu'on a fait et de ce que l'on est. Sans espoir.


. **************

Douter 11 .04.16       

 

Mots qui hésitent parfois au seuil du son. Le sens au risque de la musique des mots. Entre l'ancre, solide et immobile et l'encre, qui coule et trace, le dire qui ne se trompe pourtant pas.


**************

Vouloir  11 .04.17     

 

Et si le vrai courage était de ne pas s'accepter comme ce que nous sommes, mais de construire ce que nous voudrions être. Différence entre le singe de son arbre dégringolé et l'homme qui peine à monter au plus haut.


**************

Jouer      11.04.18    

 

Voici un premier jeu de ces mots que j'aime jeter devant moi, puis rassembler. J'aime alors découvrir la phrase qui m'a été donnée.


**************

Vaticiner 11 .04.21    

 

Savonarole grillant, se disait qu'il avait soulevé une question brûlante.


**************

Vaticiner 11 .04.22  

 

Peut-on dire que cette proposition est vraie: toute phrase dont on inverse les termes et qui demeure lisible est fausse. Exemple " l'Etat succombe là où la liberté nait", "la liberté succombe là où l'Etat naît"?


**************

Penser 11 .04.24      

 

Rien. Des secondes sans que rien n’arrive, cela fait des déserts inscrits dans des éternités.


**************

Vaticiner                  

 

Ce feu que j’allume, dans les cendres d’un vieux brasier, donne quelques fla

mmes, si jeunes, si fragiles et si fraîches.

 

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com