Projeter, Vouloir

PROJETER  

 

Dans la société de demain, les élites, les détenteurs de pouvoir ou d'argent devront sans cesse pouvoir justifier et légitimer leurs statuts, leurs fonctions et leur fortune.

 

******************* 

On ne peut pas dans le même temps parler de panache et d'élégance et élever le traitement des soutes et des approvisionnements au rang de préoccupation à portée universelle

 

******************* 

Un objectif, c'est une prévision dans laquelle on a injecté de la volonté.

 

******************* 

« Le passé est tellement plus sûr que l’avenir » (in La ronde. Max Ophuls). Il y a cent-cinquante ans, naissaient les grandes nations et se mourraient les vieux empires. En 2011, l’Europe a le choix entre le passé des nations et l’invention laborieuse de l’avenir. »

 

******************* 

La marche, déséquilibre organisé: sans déséquilibre pas de mouvement. S'il y a un mouvement, il faut chercher le déséquilibre, la fracture, le décalage.

 

******************* 

Mouvement: a contrario, l'absence de mouvement, c'est l'équilibre. Un être équilibré ne se meut pas?

 

******************* 

Il a beaucoup d'idées arrêtées, c'est pourquoi il n'est jamais parti.

 

******************* 

S'il n'est pas nécessaire d'être suivi pour avancer, il est quand même juste de dire qu'on avance avec plus d'enthousiasme à deux où à plusieurs. Si certains grands hommes ont tant tenu à de petites bonnes femmes insignifiantes, à d'obscures amitiés falotes, c’est qu’avançant tout seul, sans aide, sans ami, sans élève, il faisait froid.

 

******************* 

Je me projette tellement qu'un jour je finirais bien par m'écraser contre un vrai rêve bien solide, résistant, comme du béton.

 

******************* 

A un moment, dans la vie, il n'y a plus d'avenir. Que faire de son existence, si on ne se projette plus que dans le vide?

 

******************* 

En vieillissant, on se prend de tendresse pour les vieux vêtements, les chaussures solides, les murs décrépis, les racines profondes. Ce qui a fait ses preuves. Ceux qui ont des cicatrices à dissimuler pudiquement, des histoires à raconter. On découvre aussi que ce qui est neuf et jeune manque de relief, quand ce n'est pas de profondeur....

Les jeunes n'ont que des projets à raconter, des plans à projeter. Ils ne connaissent pas tout dans le détail car tout reste à jouer: Les détails sont fruits des avancées hasardeuses de l'avenir. Ce sont les résidus d'une transmutation maléfique, celle qui fait de l'avenir un présent. C'est de leur accumulation que les vieux tirent des histoires et des souvenirs. Les reliefs, les profondeurs viennent de ces entassements.

 

******************

En Irak, comme dans beaucoup d’autres circonstances les Etats-Unis confondent, Libération et Liberté. Fantastique illustration de cette illusion, le Libéria, bourré d’esclaves libérés, et où il ne se passe pas de décennies, voire d’années, sans que les libertés les plus élémentaires, surtout les plus élémentaires, soient bafouées.

 

******************

Un homme en paix n’a rien à dire, il est stable et ne bouge pas.

 

******************

Les gens qui ne se projettent pas restent là où ils sont ; cheminer fait le chemineau. S’il arrive au chemineau de parvenir au sommet, c’est le fait du hasard, le chemin y conduisait, il a suivi le chemin et, sans s’y intéresser vraiment, a continué à cheminer : on ne peut pas voir les sommets si on n’a pas d’abord une haute idée de soi, ne serait-ce qu’un rêve de grandeur qu’on porte en soi.

 

******************

Rome déclinante vit seS provinces conquérir le trône impérial. Rome, à bout de forces, s’en remit à ses gladiateurs et l’empire Byzantin, à ses auriges.

 

******************

Il faut toujours bouger, toujours aller et venir, la cible idéale, elle, est immobile.

 

******************

C’est dans la durée que naissent les choses ; dans l’instant, les rêves sont faits de sable et de poussière.

 

******************

Prégnance, imprégnation, parfois, le sentiment de quelque chose qui s’est incrusté, qui a pénétré et qui ne saurait être détaché sans dommage, sans douleur. Et même inutilement.

 

******************

les grandes décisions collectives ont besoin de la nuit pour sortir au grand jour….

 

******************

L’Histoire n'a-t-elle pas été conçue pour combler un vide: il faut bien que tout ça ait un sens!

 

******************

 

Dialogues de deux ombres : « Vous m’avez dit que nous étions l’un pour l’autre la clef ! N’étions nous pas plutôt des cadenas, l’un pour l’autre ? Qu’enfermions-nous, l’un de l’autre ? Quelle geôle m’étiez-vous ? »

 

******************

Les délices de violence, sous couvert de révolutions annoncées, de révoltes augurées, de croisades prêchées, font remonter l’homme au singe, avec le risque qu’il ne descende plus.

 

 

 

 

VOULOIR    

 

Je suis paresseux: si j'ai la chance, un jour, de disposer de beaucoup de temps libre, je suis sûr que je saurai mal l'utiliser.

 

******************

Je me fais parfois cette étrange impression, comme l'officier du "Désert des Tartares", d'attendre, de regarder au loin, tellement au loin que je ne suis plus là. Je ne suis pas non plus au loin.

 

******************

C’est très ennuyeux d’avoir le choix. Le pire c’est d’avoir à choisir.

 

******************

Le courage : se lancer quand les autres, raisonnables, s’abstiennent.

 

******************

 

Le soleil sait chaque soir, malgré son poids et malgré la mer jalouse, renaître et briller. Il n'est jamais hésitant dans cette course à la naissance. N'hésite pas non plus! cours, tes flammes te suivent!

 

******************

Mon âme est partie sur une voie imprévue. N'étais-je pas tenue de la suivre? Mon ombre n'a pas eu davantage de choix! Nous sommes tous coupables.

 

******************

La vie des affaires est faite d’affaires qu’on n’a pas faites.

 

******************

Penser qu'on aurait pu mener une autre vie: je n'arrive pas à croire que cette proposition a un sens. Disant cela, je ne peux pourtant pas admettre que le libre-arbitre n'existe pas et je suis, dans le même temps, convaincu que la prédestination n'existe pas non plus. Il s'agit donc d'étayer solidement l'idée simple suivante: la pensée qu'on aurait pu faire autrement est invalide, mais on peut toujours faire autrement.

 

******************

J’ai choisi mon chemin, je ne le regrette pas, je ne le surestime pas non plus; Je n'ai pas envie de le recommander, mais je lui ai souvent trouvé du charme: en fait, je me demande souvent où il pourra bien me mener, sans parler des moments où je m'efforce de l'infléchir.

 

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com