Nouvelle page 7

Créer

 Ambiguïté de la création : ce serait comme dans une mine d’or, de diamants ou d’uranium, charrier des tonnes de graviers, de gravats, de roches et de rochers pour trouver du minerai ou des gangues. Et l’ayant trouvé, concasser, broyer, passer à l’acide, délaver et enfin réduire, tailler, découper pur que de la poudre d’or, des pierres précieuses ou un métal utile finisse par venir à la lumière. Question : l’art est-il dans le produit de tous ces efforts ou dans les efforts eux-mêmes, dans les rochers charriés, concassés, passés à l’acide ?

 

**************

Créer                   

La question de l’art est-elle posée avec d’autant plus de vigueur que nous nous croyons dans un univers sous-déterminé et que nous croyons ne voir autour de nous que décoration et information, là où nous devrions voir des éléments de détermination.


**************

Survivre              

On dit que l’art sauve et vous sauve. On dit que l’art porte vers les autres et qu’il transfigure. Pour moi, l’art ne cesse de me menacer de toutes les questions qu’il suscite dans ma tête et dans mon corps. L’art ne cesse de me plonger en moi-même au risque de me noyer.

 

**************

Survivre              

Et si on modifiait génétiquement les goélands des tuileries pour qu’ils bouffent tous les morceaux de plastiques.


**************

Vaticiner            

Notation des dettes souveraines et notations dans les écoles : dans une classe, on peut noter car peu ou prou, on ne note pas les élèves les uns contre les autres mais, au sein d’une collectivité de millions d’élèves de même culture. C’est pourquoi les agences de notation ne pourront jamais noter avec pertinence et légitimité une centaine de pays.

 

**************

Survivre              

Le prix du blé est fonction de la distance à la faim.

Soit un bateau chargé de blé se dirigeant vers une zone de famine. Faut-il l’accélérer au risque d’un coût de transport plus élevé et d’un prix de vente en baisse, ou le ralentir, pour abaisser les coûts en espérant que cela compensera la hausse du prix . … le nombre de morts dans tout ceci ?

 

**************

Vaticiner            

Soyons terre à terre: retournez donc à la terre, vieux et jeunes instruits et partagez avec les paysans, la terre de la terre et son sel s'il y en a. Etre terre à terre, n'est-ce pas un moment de penser que la terre ne ment pas...

 

**************

Vouloir                

« La seule façon d’avoir ce que tu veux est de savoir ce que tu veux

La seule façon de savoir ce que tu veux est

la seule façon de te connaître est d’être toi-même

Et la seule façon d’être toi-même est d’écouter ton cœur (Mike Dooley) »

Réponse : « si, par hasard, tu n'as pas ce que tu veux, c'est que tu ne savais pas ce que tu voulais. Si tu ne savais pas ce que tu voulais, c'est que tu n'avais pas d'idées précises sur ce que tu valais. Si tu ne savais pas ce que tu valais, c'est aussi peut-être que tu ne valais pas grand-chose. Si tu ne vaux pas grand-chose, dégage et laisse les gens qui savent ce qu'ils veulent récupérer leur bien. Ne te mets pas au milieu, ta place est dehors.»

Je tire la conclusion logique de ces "pensées " américaines (si des pensées américaines ont un jour existé)  tirées droit des morales soi-disant naturelles du genre Thoreau et Emerson. L'individualisme pur et simple, c'est aussi la garantie que la loi de la jungle est à portée de fusil: si tu sais ce que tu veux, tu l'auras. Si tu es gêné par des gens qui n'ont pas la même ambition tu les élimineras. Le cœur a ses raisons et, certes, la raison les ignore parfois, mais, ce n'est pas une raison pour qu'elle se mette aux abonnés absents. Il faut surtout se méfier des raisons de son cœur. A s'y fier, tout très vite bascule dans la déraison. Car à ne pas pouvoir s'expliquer, on finit par ne plus le vouloir. C'est alors qu'on prend son gourdin, sa matraque et des chaines. Pour le cas où on rencontrerait quelqu'un dont le cœur a d'autres raisons et pour le convaincre d'en changer.

 

**************

Chercher                           

Qu’est-ce que l’art ? un outil pour investiguer le monde à découvrir. Inventer le monde en d’autres termes, ce monde qu’on ne connait pas encore ? un outil de communication qui revendique la plus grande efficacité des moyens ?

 

**************

Penser                

Lisant les carnets inédits de Valery… le carnet londonien celui de 1894. Son goût pour les sciences. Les formules qu’il recopie. Sa recherche constante. Dialogue intérieur surement. Toujours en état d’écoute de lui-même et en même temps en attente. J’ai parfois l’impression que les carnets, Tel Quel, ne sont qu’une discussion qui n’en finit pas de commencer avec lui-même et qu’il n’achèvera jamais. Dialogue avec lui-même ou soliloque ?

 

**************

Ecouter                              

J’aime ce bruit, ces hurlements, dans les univers de bar. Je ne comprends rien. Je n’entends rien d’autres qu’une masse sonore, un déferlement de bruits.

 

**************

Ecrire                   

Valery se levant tous les jours à 5 heures du matin pour écrire. Quelle formidable confiance en soi ou quelle remarquable confiance dans le destin ?

 

**************

Vouloir                

Le jour où la presse sera muselée, le jour où la parole sera serve, et celui où les mots seront comptés. Le jour où on n'autorisera que les paroles sensées à de certains moments jugés propices et utiles. Le jour où les mots ne pourront pas dire autre chose que ce qui leur a été assigné; où on n'osera pas répéter à haute voix ce qu'on murmurait; où les paroles resteront dans les bouches parce qu'on aura peur d'avoir à les  ravaler;  où on rendra gorge et cordes vocales. Ce jour-là, on regrettera de ne plus pouvoir entendre la musique de toutes les paroles inutiles, prononcées à tort et à travers et surtout les paroles électorales... en fait ce jour-là, il n'y aura plus d'élections.

 

**************

Survivre

Quant à Platon, il est aussi du singe descendu....et il reprit, en tant que philosophe cette décision essentielle: ne pas se laisser-aller, ne pas laisser-faire, ne pas laisser passer, ne pas remonter dans l'arbre, si facile

 

**************

Parler

Le barbare est celui qui ne sait pas parler la bonne langue ou qui, faute de l'avoir bien apprise, lui fait dire des choses, falsifiables.

comprendre

Les phrases dont le sens est si vaste, et dont les termes sont si aisément falsifiables sont ou bien des formules sans sens, ou bien des sens qui n'ont pas encore épuisé leur formulation.

 

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières", "le crédit à moyen et long terme" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com