Nouvelle page 3

Écrire      Ecrire n'est pas se libérer, d'une bonne idée qu'on a envie de faire partager, de ses fantasmes dont on imaginerait répartir le poids. Écrivant, on ne s'est pas délivré mais au contraire livré. Au monde, à ses amis, à ses ennemis et aussi à soi-même. On est dans l'arène. Le public vous demande de vous battre. Et peut-être qu'il pointera son pouce vers le bas. Parce que vous n'aurez pas été bon. A ses yeux, qui seuls comptent, et pour vous (si vous ne le vouliez pas quelle folie vous a poussé à écrire?), et pour lui (si vous avez écrit, c'est que vous désiriez que ce pacte signé dans le sang, soit appliqué....à la lettre).

 

***************

Lire        Je me souviens d'une citation de Dostoïevski: "l'or c'est la liberté frappée"

Je ne sais pas où il a dit cela.

Liberté battue? Je ne sais donc pas s'il voulait dire que l'or et les richesses ne pouvaient s’accumuler que dans le mépris des hommes et de leurs droits.

Frappe de monnaie? Ou s'il voulait dire que la pièce d'or, brillante et sonore peut tout pour celui qui la fait briller et sonner.

 

***************

Rêver     En faisant émerger la terre,

Espérance fragile au risque des vents,

Les Grecs, issus de la mer et de la lumière,

Ont inventé le monde.

Et, pour rassurer les dieux,

Conçurent que la beauté du corps et la justesse de l’esprit

Étaient le lieu par eux assigné

De la rencontre entre l’Olympe éternel et divin

Et le temps de l’homme qui s’enfuit.

 

***************

Penser    La monnaie est-elle un voile ou un linceul ? Ou peut-on dire que la monnaie est un voile et la finance un linceul ? La présomption d’innocence de l’un est présomption de culpabilité de l’autre.

 

***************

Écrire      Les gens qui écrivent beaucoup ne sont pas convaincus qu'on les écoute quand ils parlent d'eux-mêmes!

 

***************

Survivre   Les amis c’est comme les billets de banque, c’est un acte de foi.

 

***************

Survivre   J'aime les citations, pour le défi qu'elles contiennent et pour les détournements qu'on peut leur faire subir. Il y a des citations toutes simples qui me font rêver des heures: " pensez-vous être saint et juste impunément?" , " Vous êtes Empereur, Seigneur, et vous pleurez !" . Je les lis et relis, diamants purs, pensées condensées. Et puis, parfois, pour leur injustice extrême, parce que les mots lâchés sur la page, courent sans brides et font les dégâts qu'ils veulent. "N’importe que imbécile peut défendre un innocent. Mais, il faut du talent pour défendre un coupable."

 

***************

Vaticiner             "L'incommunicabilité ? C'est pas qu'on ne communique pas assez. On communique trop et mal." a dit Robert Lalonde....

On doit donc en déduire qu' on ne peut pas dire" communiquez, communiquez, il en restera toujours quelque chose", ni " communiquez les tous, l'opinion reconnaître les siens"?

 

***************

Vaticiner             «Le vin, c'est la lumière du soleil captive dans l'eau.» Galilée. En fait, j'ai dit que j'aime ça parce que j'aime le vin.... Une idée me vient à ce moment même où j'écris cette banalité: peut-on considérer que Galilée, ayant beaucoup bu, se prit à voir et à dire des bêtises, parmi lesquelles cette pensée, "et pourtant elle se meut" au sujet de la terre dont tout le monde, de toute évidence, voyait bien qu'elle était tranquille et stable dans l'éther.

 

***************

Penser    J’ai tendance à penser (mais je ne suis pas de formation philosophique) que la nature, c'est une pensée de l'homme. Ayant dit cela, je reconnais que je ne suis pas avancé, sauf sur un point: cela me permet de ne rien reconnaître à la nature, ni en positif ni en négatif, pour la raison que m'est permis de ne pas la penser en termes d'opposition, de dualité, homme et nature, nature et culture, corps et esprit, etc etc... Lesquelles ne sont pas fausses en tant qu'instruments de pensée mais ne sont pas justes en tant que les instruments aussi sont pensés.

 

***************

Créer     Je ne sais pas ce que veut dire l'art qui n'est pas dans le présent! "L’œuvre dure en tant qu’elle est capable de paraître tout autre que son auteur l’avait faite." Paul Valery. Le présent de l'œuvre n'est ou bien que ce moment où l'auteur, a décidé de donner un coup de pinceau sur le tableau qui trainait devant lui, ou de donner un coup de stylo sur le carnet ouvert par hasard, ou le moment où l'auteur signe et s'imagine que c'est fini. S'il est un vrai artiste, il se dit qu'il vient de faire une tentative.

 

***************

Vaticiner    Les singes ayant enfin réussi à satisfaire leurs besoins les plus élémentaires se sont donc réunis et en sont venus à la conclusion: et si maintenant on faisait "homme". Et là, franchement, ils auraient mieux fait de s'abstenir car ils se sont retrouvés avec des besoins élémentaires d'un nouveau genre qui ne sont toujours pas satisfaits.

***************

Penser   Puis-je esquisser cette idée que toute pensée est contemplation de ce qu'elle a créé, car tout nait sans cesse étant pensé.

 

***************

Vaticiner   Il demeure que je suis toujours bien seul en face de ma question carrollienne : "peut-on dire qu'existe le contraire d'une chose qui n'existe pas?"

 

***************

Survivre   « Entreprendre consiste à changer un ordre existant". disait Schumpeter.  Rassembler les choses nouvelles éparses et advenues sans liens entre elles et les assembler fait émerger ainsi un ordre différent. Ceux, qui suivront et l'exploiteront découvriront qu'il s'agit d'un ordre nouveau. Et parfois, ils seront pris de vertige. Certitudes d'Einstein, doutes d'Heisenberg. réalités d'Hiroshima, rêves de la fusion thermonucléaire.

 

***************

Rêver    Ce serait bon de couper, ne serait-ce qu’un instant, le fil de mes idées et de leur offrir une dérive apaisée, leur donner l’aise d’une course sans contrainte, me laisser aller à les suivre par quelques chemins de traverse ou tout au long de grandes avenues.

 

***************

Survivre  L’avantage de tout illuminer ? Le blanc renvoie à l’hôpital (psychiatrique) et la lumière ne dévoile rien du tout. Devenue maquillage et voulant tout montrer, elle ne laisse voir qu’une couche de crème appliquée sur une peau fatiguée.

 

***************

Écrire    Il faut prendre l’habitude de voir les mots qu’on a assemblés en phrases, les phrases qu’on a assemblées en exposé, les exposés des idées à l’origine même des mots, prendre leur essor une fois qu’on les a suscités, partir au loin de vous-mêmes, de vos mots, de vos phrases, de vos exposés, au loin même de vos idées, libérés et moqueurs.

 

***************

Écrire    Je gâcherais de l'écriture comme on gâche le plâtre pour joindre les moellons des fondations, pour les murs et les toits. Gâcher de l'écriture pour joindre les moellons ?

 

***************

Créer    Les murs de photos : ce que j'aime c'est l'histoire qui est à inventer, stimulée par la succession, le choc, et la combinaison des photos. Chacune serait-elle comparable à un mot, une lettre, une idée, laissés à la merci de l'imagination du regardeur pour qu'il compose un rêve, une autre idée, une dernière phrase, et conduise, conclut, relance.....

 

***************

Rêver      Comme une blessure qui chanterait sa douleur.

 

***************

Survivre  Les dictatures se maintiennent par la vertu d'une extrême violence exercée sur une minorité, quitte à en changer de temps à autre, et le grand bénéfice que ressent la majorité à n'être pas une minorité....

 

***************

Vouloir      La souffrance mesure l'écart entre ce que nous nous voulons et ce qu'il nous est concédé de pouvoir.

 

***************

Survivre   Si on veut penser l'innocence il faut se garder de se sentir coupable.

 

***************

Écrire        Et si ce n'était vraiment pas vrai, alors ce serait un roman, une histoire, une lettre envoyée à un ami, un mensonge finalement, plus vrai que nature...

 

***************

Créer    les créations ne seraient pas des acquis mais surtout des moyens d'acquérir. Les grands créateurs sont des visionnaires non parce que simplement ils voient mais parce qu'ils donnent à voir?

 

***************

Vaticiner             Que vous est-il arrivé? Seriez-vous tombée dans le "faire". Portez vous le fer dans une plaie ou un faire incandescent, le fer des antiques, dans le faire poétique? Que cautérisez-vous avec de la rage dans la tête et tant de joie dans le cœur?

 

***************

Prier      Les dieux sont incommensurables et les temples,

Fussent-ils minuscules,

Fussent-ils misérables,

En sont toujours emplis.

 

***************

Prier      Cabane sacrée ? Boîte à adorations, indifférente aux lois de la perspective. Boîte autel et Temple réduit, immobile, instrument pour une dévotion personnelle ou bien abri où les prières viennent se réfugier. Objet sacré que j’aurais pu comparer à un retable de voyage, mais posé, immobile, incontournable.

 

***************

Penser   La chose donnée restera toujours la chose du donateur pour deux raisons : en donnant, il s’offre et la chose donnée le transporte chez le donataire.  Mais, primairement, en désignant parmi ses choses à lui une chose à donner le donateur investit la chose donnée d’une charge affective très forte qui transforme l’objet –mas aussi transforme le donataire). L’objet donné devient à l’inverse de l’objet possédé une relation. Il n’est plus objet.  Il est sujet d’une longue phrase dont les incidentes et les subordonnées sont les donataires et les donateurs.

 

***************

Voir       Le regard construit ce qui est vu. Il donne à voir et invente les formes qu’il faut voir.

 

***************

Penser   Lancer des mots le matin pour attraper des pensées. Les mots comme des boomerangs: ils reviennent vers leur auteur quand ils n'ont pas pu percuter une pensée. Le lendemain matin, on les relance. Et ainsi de suite. Le tout c'est qu'un même mot puisse servir plusieurs fois.

 

***************

Penser  On m’a dit que trop de citations tuent la citation. Ce n’est pas vrai. Trop de citations, flatte le lettré et massacre le vulgaire (déflate la baudruche?). Et puis, qu’est-ce qu’une citation ? Le dit d’un autre qu’on a identifié en plaçant des guillemets.

 

***************

Écrire    Ecrire ou faire un puzzle n’est-ce pas la même chose?…Si la figure des puzzles étaient à découvrir, changeante, incertaine possible ou improbable.

 

***************

Vaticiner   Retraites : Il y a ceux qui s’occupent à faire des maquettes de bateaux. Ils ne partiront plus jamais. Ceux qui apprennent des langues étrangères. Ils ne voyageront pas. Ceux qui s’occupent à voyager. Ils ne parleront à personne. Je m’occupe à écrire des histoires qu’ils ne liront pas.

 

 

 

Les monnaies cryptées, les coins, les tokens: un livre pour éviter les erreurs d'investissement et les escroqueries

 

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net et

chez Arnaud Franel

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com