Juin 2018, numéro spécial

Sortie de mon livre "Paris Méconnu raconté par ses rues"

Quel est le meilleur moyen de se prétendre fin connaisseur de Paris ? Enoncer quelques banalités sur les Champs Elysées, « la plus belle avenue du monde », s’enthousiasmer devant l’énorme gâteau à la crème et à l’or fin qu’est le théâtre de l’Opéra ou raconter avec des larmes dans la voix qu’on a dépensé des sommes folles chez les joailliers et les grands couturiers en remontant la rue du Faubourg Saint Honoré après avoir fait le tour de la place Vendôme ?

 

Bien sûr que non. C’est à la portée de n’importe quel richissime aventurier de la finance ou d’un quelconque potentat marxiste ou islamiste !

 

Ne pensez pas que vous améliorerez votre sort en faisant l’intellectuel. Commenter Saint Germain des Prés d’un air épuisé, essayer l’absinthe dans les bistrots préférés de Toulouse-Lautrec, porter une croix pesant une tonne tout au long des venelles et des escaliers qui conduisent à la Basilique Montmartre, ne feraient pas l’affaire ? C’est faire trop tard ce que de nombreux américains ont essayé de faire plus tôt. Maintenant, c’est fini.

 

Alors que faire ? Comment se démarquer et se poser en admirateur sincère de la plus belle ville du monde ?

Il faut et il suffit d’aller se balader là où personne ne va ! Dans les petites rues que personne ne connait ! Apprendre à se diriger dans des quartiers à l’écart des grandes avenues et à éviter ces voies où se croisent et se recroisent des touristes de toutes les nations de la terre que fuient maintenant les Parisiens ! En d’autres termes, il faut et il suffit d’apprendre à arpenter Paris dans ses recoins et de ne pas craindre d’y rencontrer ses habitants.

 

C’est l’objet de ce livre que de conduire ses lecteurs-marcheurs vers « Les Paris » qu’on ne va pas voir, ceux qui sont à l’écart des avenues bling-bling et des places à bijoux.

 

Les « Paris » parce que Paris est multiple. A l’inverse des grandes capitales du monde, les Londres, les New-York, les Berlin, mais à l’instar de Rome, Paris plonge ses racines dans plus de deux millénaires. Un cinéaste célèbre déclara un jour que Paris était un endroit rêvé pour tourner un film d’histoire en décor naturel : on peut commencer à l’époque romaine et remonter dans le temps jusqu’à nous !

 

Les Paris, parce qu’à côté des quartiers du centre qui sont marqués par les constructions anciennes depuis que Paris est capitale du royaume de France, il faut penser aux quartiers de la périphérie qui ont peu ou prou gardé les traces des anciens villages, des plaines, des vergers et des vignobles des temps anciens.

Cela vous prendra 17 promenades en 7 périples…

 

Cela vous prendra la lecture d’un livre plein d’histoires passionnantes et de remarques cocasses.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

 

Etc 

Enfin, le livre qui vous dit tout sur un Paris qu'on ne veut pas montrer, un Paris méconnu, un Paris retrouvé.

Il vous suffira de tendre la main, vers les librairies du net…. aux adresses suivantes

 

 

Amazon 

Cultura 

Fnac 

Decitre 

La librairie

Price Minister

Les Libraires 

The horse goddess 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com