Dictionnaire des Citations

Amélie Nothomb, Le crime du comte Neuville

 LE CRIME DU COMTE NEVILLE

AMELIE NOTHOMB

Albin Michel Editeur

11- ...depuis quelques années, pour d’obscures raisons, les gens ne se satisfaisaient plus des termes sentiments, sensations ou impressions, qui remplissaient pourtant parfaitement leur rôle. Il fallait qu’ils éprouvent des ressentis.

***************

17- Neville était terrifié à l’idée qu’il allait y tuer l’un de ses invités. Cela ne se faisait pas.

***************

36- … il était comme presque tout le monde : il ne croyait les prédictions que si elles le concernaient. Même le sceptique le plus cartésien croit son horoscope.

***************

43- « Pourquoi a-t-on inventé l’enfer alors qu’il existe l’insomnie?»

***************

67- préméditer l’assassinat d’un invité, c’est prouver, avec la dernière grossièreté, que l’on ignore l’art de recevoir.

***************

67- La préméditation est impossible à cacher. On ne tue jamais de la même façon quand on prémédite. Rien n’est plus facile à démontrer que la préméditation.

***************

70- · Etre noble, mon fils, cela ne signifie pas qu’on a plus de droits que les autres. Cela signifie qu’on a beaucoup plus de devoirs.

***************

83- .. il faut croire qu’on parle bien de ce qu’on ne ressent pas.

***************

101- Une chouette hulula à cet instant. Sa mère lui avait toujours dit : «Quand crie la chouette, ta pensée est juste.»

***************

103- L’explication était celle-ci : l’insomnie consistait en une incarcération prolongée avec son pire ennemi. Ce dernier était la part maudite de soi. Tout le monde n’en était pas pourvu : ainsi, tout le monde ne connaissait pas l’insomnie.

***************

104- Les médecins conseillent, en cas d’insomnie, de se lever et de s’occuper : c’est ignorer que le plus souvent, l’insomniaque n’en est pas à sa première nuit sans sommeil, il est trop fatigué pour accepter une diversion.

***************

104- Plus que les autres, les insomniaques savourent le bonheur du sommeil : eux au moins, ils savent qu’ils dorment.

***************

127- Les gens se dépassaient. Soucieux de la beauté qui émanait de leur ensemble, ils étaient ce qu’ils pouvaient être de mieux : leurs mouvements coulaient les uns vers les autres, leurs paroles avaient la légèreté et la grâce de poèmes en prose.

 


Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr