Dictionnaire des citations

Ludwig Wittgenstein

 

carnets de cambridge, PUF

sauf la première citation

 

 

42     Ce dont on ne peut parler, il faut le taire

 

**************

 

68     Je parle beaucoup trop facilement. Une question, une objection suffisent à déclencher en moi un flot de paroles. Pendant que je parle, je m’aperçois que je me trouve dans une mauvaise passe. Je dis plus que je veux dire, je parle pour amuser l’autre, je mêle des choses insignifiantes pur impressionner etc.…

 

 

**************

125   Il est étrange que l’on dise de Dieu qu’il a créé le monde et non « dieu crée continuellement le monde ». Pourquoi, faudrait-il, en effet, que le fait que le monde ait commencé à être soit un plus grand miracle que le fait d’avoir continué à être

 

**************

 

151   Freud revendique constamment la qualité de scientifique. Mais, ce sont des spéculations qu’il nous donne-nous en restons à un stade qui n’est même pas celui des hypothèses.

 

**************

 

123   J’ai lu quelque part que Luther avait écrit que la théologie est la grammaire du mot Dieu.

 

**************

55     Mes pensées sont aussi éphémères, elles s’évaporent aussi rapidement que les rêves que l’on doit noter immédiatement après le réveil si l’on ne veut pas les oublier aussitôt

 

**************

 

191   La fin de la vie, on ne la vit évidemment pas. La mort n’est pas une expérience de la vie. On ne fait pas l’expérience de la mort.

 

**************

156   Le véritable mérite d’un Copernic ou d’un Darwin ne fut pas la Découverte d’une théorie vraie, mais celle d’une nouvelle et fructueuse manière de voir.

 

**************

 

153   Ce que les autres pensent de moi me préoccupe énormément. Aussi aimerais-je souvent faire bonne impression.

 

**************

 

134   Dieu quelle grâce que de pouvoir vivre sans problème effrayant

 

**************

 

127   Combien il est plus facile de travailler que d’assigner au travail sa juste valeur.

 

**************

 

115   Vis de manière à pouvoir bien mourir.  .. Tu dois vivre de façon à pouvoir faire face à la folie si elle vient. Et la folie, tu ne dois pas la fuir

 

**************

 

99     La foi commence avec le fait de croire

 

**************

 

82     Quand on est dans la fange, il n’y a qu’une chose à faire, marcher. Il vaut mieux tomber mort d’effort que de crever en gémissant

 

**************

 

73     Il se peut que, comme beaucoup aiment s’entendre, j’aime bien m’entendre écrire

 

**************

 

72     Mes pensées ne viennent presque jamais dans le monde sans être mutilées. Ou bien une partie se foule ou se brise à la naissance. Ou bien la pensée est comme un prématuré et elle n’est viable dans le monde des mots.

 

**************

 

52     Là où j’aimerais me sentir Maître, je ne cesse de m’apparaître comme un écolier

 

**************

 

48     La manière dans l’écriture est une sorte de masque derrière lequel le cœur fait ses grimaces à son gré.

 

**************

 

40     A côté de choses bonnes et originales mon livre, le traité log phil, contient aussi sa part de kitsch, c'est-à-dire des passages au moyen desquels j’ai comblé des tours et dans mon style propre pour ainsi dire. Combien y en a-t-il dans le livre, je l’ignore et est désormais difficile d’en faire le compte exact ?

 

**************

 

31     Car il est naturel que rien- grand et petit- n’échappe aux aboiements de chiens

 

**************

 

 

30     Le court laps de temps qui, selon l’expression de Schopenhauer, sépare les longues périodes pendant lesquelles une vérité apparait d’abord comme un paradoxe puis comme une banalité

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr