Claude Arasse, "Histoires de peintures"

citations extraites de l'Edition Dénoêl

 

18      Une peinture pense de façon non verbale

 

******************

 

34      Avec carré blanc sur fond blanc ? C’est terminé, il n’y a plus de perspective

 

******************

 

103    Il faut des passeurs pour qu’une société puisse admettre des peintres vraiment révolutionnaires …. Masolino était (un) passeur.

 

******************

 

112    L’art de la mémoire était devenu, à la fin du Moyen Age, non seulement un outil pour se rappeler, mais un véritable système de représentation, et un système de pensée en particulier. On pensait le cosmos dans des structures de mémoires.

 

******************

 

114    La révolution de la Renaissance : « on est passé d’un système mnémoniques juxtaposé, clos, répétitif même, à un système rhétorique de persuasion du spectateur.

 

******************

 

150    Une grande œuvre d’art mélange à la fois des éléments « avancés » et des éléments « retardataires »….l’idée d’une pureté linéaire du temps dans l’histoire de l’art n’a pas de sens.

 

******************

 

159    La pensée de la peinture peut aller au-delà des conditions historiques de la pensée de son temps.

 

******************

 

166    Le propre du créateur est de s’approprier le passé pour le transformer, le digérer, et en donner un autre résultat… les artistes nous apprennent à voir.

 

******************

 

169    Que faisaient donc ces artistes qui allaient peindre à huit ou quinze mètres au-dessus de haut d’admirables moments de peinture invisibles pour les gens qui étaient dans l’église ?

 

******************

 

170    La Maesta de Duccio… trois jours de fête…les habitants (de Sienne) ont accompagné en cortège l’immense Maesta depuis l’atelier du peintre jusqu’à la cathédrale.

 

******************

 

172    Il (Duccio) a pu peindre certaines choses dans ses tableaux en pensant qu’on ne les verrait jamais.

 

******************

 

181    En s’approchant de trop prés, on voit la machinerie du tableau, on pourrait presque dire, la machination.

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com