Cette moisissure, c’est une prairie (Air indien)

*****************

Une voie d’exploitation droite comme une avidité d’homme blanc (Air indien)

*****************

L’air sort du sol comme d’un séchoir électrique (Air indien)

*****************

Le bien-être ferait périr l’indien, comme le lama (Air indien)

*****************

Préface : « écoute la Sainte : ‘ mûrir ? on durcit à de certaines places, on pourrit à d’autres : on ne mûrit pas.’ » (Ouvert la nuit)

******************

Penser par majuscules, se porter aux extrêmes lui réussissait… (Ouvert la nuit)

*******************

….tour à tour on décidait qu’elle était une aigle et une poularde. (Ouvert la nuit)

*******************

Les miroirs sont des glaces qui ne fondent pas ; ce qui fond, c’est qui s’y mire. (Ouvert la nuit)

*******************

Votre indocile caractère m’a seul empêché de vous aimer (Tendres stocks)

*******************

Prenez mon bras, dit-elle. J’aime tant la nuit. Pourquoi engloutir au sommeil la moitié de notre vie précieuse ? pourquoi, enfants, nous couchait-on si tôt sous prétexte que ce n’est pas pour les enfants ? vous releviez-vous la nuit ? (Tendres stocks)

******************

Jamais, affirmait-elle, je ne serai de ces femmes qui acceptent en disant non. (Tendres stocks)

******************

… il n’arrive jamais malheur à personne et …abuser des choses est une condition essentielle pour, ensuite, s’en rendre maître. (Tendres stocks)

******************

Je ne tue pas le temps, je le blesse (Tendres stocks)

*****************

Elle pleure.

Elle essaie de vivre simplement, voilà tout. (Tendres stocks)

*****************

Vous êtes belle comme la femme d’un autre. (Tendres stocks)

*****************

Tant d’accidents et si peu d’aventures (Tendres stocks)

****************

Notre pays pense d’abord les évènements au lieu de les sentir. (La paix dans les esprits)

****************

Risque signifie écueil (La paix dans les esprits)

****************

Ce n’est plus le beau et le bon, c’est le bobo et le bonbon (La paix dans les esprits)

****************

Plus que de gouvernants, nous avons besoin de gouvernantes (La paix dans les esprits)

****************

Caviars humains à la recherche d’une boîte (La paix dans les esprits)

 

****************

Bien peu ont les yeux ouverts sur le mal des riches. (La paix dans les esprits)

****************

Si les gens se déplacent tant aujourd’hui, c’est qu’ils sont malheureux. (La paix dans les esprits)

****************

Voyager c’est être infidèle. Soyez le sans remords ; oubliez vos amis avec des inconnus…. N’écrivez pas, dites-vous que votre livre d’adresse est un cimetière…. (La paix dans les esprits)

***************

Le Français qui crut gracieux de déclarer : « si ne je n’étais pas Français je voudrais être Anglais » s’attira cette sèche et belle réplique : « et moi, si je n’étais pas Anglais, je voudrais être anglais » (La paix dans les esprits)

****************

La vitesse tue la couleur ; le gyroscope, quand il tourne au plus vite, fait du gris ! (La paix dans les esprits)

*****************

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com