Dictionnaire des Citations

Plutarque

 

 

 

 

 

Citations tirées du livre "Comment tirer parti de ses ennemis" paru chez "Rivages poche".

 

 

 

 

 

 

 

33           Car comme tous les chiens hargneux s’irritent de tous les cris, et ne se contiennent qu’en entendant la voix dont ils ont l’habitude, ainsi lorsque les passions de l’âme ont fermenté, on ne peut les calmer que difficilement.


**************

34           Ensuite, il faut que la sérénité soit le partage de ceux qui s’occupent le moins.


**************

35           Zénon, après qu’il eût appris que le navire frété par lui avait fait naufrage, s’exclama « tu fais bien, fortune, de me ramener à la bure des philosophes».


**************

38           A la question « comment me défendrai-je de mon ennemi ? Diogène répondit « en te rendant vertueux ».


**************

39           Tu veux guérir autrui quand tu grouilles de vermine.


**************

42           On a besoin d’amis sincères et d’ennemis ardents : les premiers nous éloignent du mal par leurs avis, les seconds par leur censure.


**************

43           Lorsqu’on s’est habitué à rester juste même à l’égard des ses ennemis, on est certain que jamais on ne se rendra coupable d’injustice et de mauvaise foi envers ses intimes et ses amis.


**************

47           Quand César ordonna que fussent redressées les statues triomphantes de Pompée… Cicéron lui dit "en relevant les statues de Pompée tu as consolidé les tiennes".


**************

48           Il y a folie en effet, à s’affliger de ce qu’on perd et à ne pas se réjouir de ce que l’on conserve.


**************

53           Quand donc tu serais admiré, dans la pensée qu’il t’est supérieur, ce quidam qui est transporté dans une litière, abaisse les yeux et regarde ses porteurs.


**************

 

73           Qu’ai-je à faire d’un ami qui suit tous mes mouvements et qui opine sans cesse dans ma direction : mon ombre à cet égard y réussit mieux que lui.


**************

76           Le flatteur, toujours attentif à n’être qu’un second couteau, ne prétend jamais à l’égalité et convient qu’on le surpasse et devance en tout excepté dans le mal, ou alors, il dispute le premier rang.


**************

95           Bion disait : «  si l’on devait rendre un champ fertile et productif à force d’éloges, mieux vaudrait à l’évidence, agir de la sorte plutôt que de s’évertuer à la piocher. Mais un champ ne risque pas de se détériorer sous les louanges, tandis que des éloges mensongers et immérités peuvent aveugler jusqu’à la folie et perdre celui qui en dupe ».


**************

95           Bias, l’un des 7 sages : "entre les animaux féroces (le plus malfaisant) c’est le tyran, entre les bêtes apprivoisées, c’est le flatteur".


**************

107         Car c’est notre bonne opinion de nous mêmes qui, nous flattant la première, nous rend plus vulnérable à la flatterie extérieure et nous y prépare.


**************

 

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com