Sonia Bressler , in Java

 

 

 

 

 

 

 

Les citations sont tirées du dernier livre de Sonia Bressler. Java-Raviver les Mythes.

Les citations extraites du précédent ouvrage, Paris, Moscou, Pékin peuvent être lues sous l'onglet suivant: Sonia Bressler

 

 

 

 

 

 

 

 

P9 L’originalité de ce projet ou le cœur de sa vanité réside dans le fait que ce projet doit durer quatre-vingt ans. Une poignée de seconde à hauteur de galaxie ou d’étoile.


*******************

P10  Pourquoi quatre-vingts ans ? Simplement pour être le contraire de notre société ? pour aller à l’encontre de notre vitesse de passage sur les choses.


*******************

P 12  Ô Peuples  fous ! Voyez dans l’onde,

La lumière malade du monde : ronggowarsito


*******************

P12 Sur le fil de la vie, la création indonésienne est l’expression ultime. Un constat, une trace d’humour et de cendre.


*******************

P37   Le corps n’est pas une mémoire muette de soi et du monde.


*******************

P42 Sans jugement, cela signifie que tous les retours s’accompagnent de prises de conscience, cependant le fait d’avoir partagé du temps, de l’écoute, rend cette prise de conscience plus complexe. Elle doit faire la balance entre les attentes , les engagements possibles et les actions envisageables.


*******************

P 61  Puis il y a la mer, le flux et le reflux de l’histoire qui vient tout effacer, tout détruire.


*******************

P63  Rien ne sert de pester contre un bus en retard ou un rendez-vous qui ne vient pas. Le temps ne se perd pas, il s’allonge.


*******************

P 68  ...des tableaux, des peintures sur les murs. Jungle pour s’évader de l’urbanisme.


*******************

P70  Démesure d’une ville au brouillard nocturne.


*******************

P72 Il faut se faire à cette multitude, cette diversité », cette complexité mouvante. Il y a partout une pratique, partout n art, partout une façon de rêver d’imaginer, d’être ensemble.


*******************

P78   « Comment va Teilhard de Chardin ? »

Nous sommes à l’autre bout du monde , face à une personne rencontrée quelques heures plus tôt au milieu d’une foule en ébullition artistique et in nous lance cette question sur Teilhard de Chardin.


*******************

P79  Je suis incapable de flots de paroles, et de pensées. J’ai besoin de recul, de la mise à distance des êtres et des choses. Les multiples formes de Be Boz Be Art permettent d’épouser toutes les cultures , de prendre ne considération les écarts. La poésie de la vie a sans doute ce prix.


*******************

P81 à Java, le nom de famille n’existe pas.


*******************

P85 Jakarta ville de tous les contrastes, ville de tous les extrêmes. Ville d’une  beauté laide ou d’une belle laideur, électrique, grise et pourtant colorée.


*******************

P92 ...Et si nos habitudes n’étaient que des repères fictifs , des facilités cérébrales, des abandons.


*******************

P93    Serait-il possible de plier le monde à nos dimensions?


*******************

P142  ...(les masques) mais attention il ne faut pas trop danser avec, sous peine de faire venir les esprits.


*******************

P172 Il faut comme Merleau-Ponty l’a écrit, considérer la religion « non comme un dogme mais comme un cri. »

 

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr