Paul Claudel

La crise de 1929

P.29    La question des dettes....envenime de plus en plus les rapports franco-américains...l'attitude des États-Unis est, en revanche, beaucoup plus bienveillante à l'égard de l'Allemagne.

 

**********************

P.31     Il y a des crises de prospérité comme il y a des crises de dépression.

 

**********************

P.36    La domination du marché financier par New York est probablement appelée à déchaîner quelques ouragans

 

**********************

P.42    Le génie de Coolidge pour l'inactivité est développée à un très degré. C'est loin d'être une activité indolente. C'est une inactivité sérieuse, résolue, alerte...

 

**********************

P.43    Ce n'est plus le peuple qui est souverain; ce sont les innombrables associations, puissamment organisées disposant de sommes considérables, qui sévissent par tout le pays, Églises, Anti-saloon league, ku Klux Klan etc qui touchent á tout....

 

**********************

P.44    C'est justement parce que la chose n'existe pas (la morale) qu'on essaie de lui donner une apparence de réalité en en parlant.

 

**********************

P.44    Clarence Darrow avocat d'assises "nous sommes un peuple de graisse. Nous ne pensons qu'à notre graisse. Nous ne pouvons parler que de notre graisse. Là seule chose au monde que nous désirions est un peu plus de graisse!"

 

**********************

P.63    Virgil Jordan, statisticien en chef de la national founders Association "qu'est-ce que la prospérité? La prospérité est un état d'esprit."

 

**********************

P.84    L'homme d'affaires américain semble chroniquement incapable de se guérir de la psychologie du boom....

 

**********************

P.84    Henry Ford " achetez, achetez toujours...et épargnez le moins possible"

 

**********************

P.90    Un peuple dont la population est six pour cent de la planète détient 52% des ressources de la terre. Or, ce peuple a pour idéal de fermer ses portes au reste de l'univers, de tout lui vendre et de ne rien acheter.

 

**********************

P.170   ... Une prospérité saine ne peut être établie que si les producteurs se décident se décident enfin à tenir compte du pouvoir d'achat réel des consommateurs et des moyens de règlements immédiats et non futurs et potentiels dont ils disposeront. Certes une telle conception de la prospérité comportera à coup sûr un niveau de vie moins élevé que s'enorgueillissaient l'année dernière.

 

**********************

P.90    En même temps que le pacte Briand Kellog met la guerre hors la loi, l'Amérique déclare la guerre économique au monde entier.

 

**********************

P.124   Les méthodes de Wall Street, et que le Chancelier de l'échiquier a eu raison de dénoncer, sont devenues un danger mondial

 

**********************

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com