Frédéric II de Prusse, "De la littérature Allemande"

 

Editeur, le Promeneur

 

 

8. Il y a deux hommes très distincts dans Frédéric II, écrivait …  Mme de Staël, un Allemand par la nature et un Français par l’éducation. (De l’Allemagne)

****************

 

23. Je trouve une langue à demi barbare, qui se divise en autant de dialectes différents que l’Allemagne contient de Provinces. Chaque Cercle se persuade que son Patois est le meilleur.

****************

45. ... quelqu’un leur demanda en quelle langue s’êtoit énoncé le serpent qui tenta notre première mère ? «En anglois, répondit l’érudit, car le serpent siffle »

****************

 

48. « Caesar non est super grammaticos »

 

Tibère avait employé un néologisme dans un discours, le sénateur Marcellus lui lança : • Tu peux donner la citoyenneté romaine aux hommes, mais pas aux mots »

****************

 

 51. Quel art divin que celui où, par le moyen de la seule parole, sans force ni violence, on parvient à subjuguer les esprits, à régner sur les cœurs et à savoir exciter dans une nombreuse assemblée les passions desquelles on veut qu’elle soit susceptible.

****************

 

55. Vous y verrez représenter les abominables pièces de Schakespear (sic) traduites en notre langue, et tout l’Auditoire se pâmer d’aise en entendant ces farces ridicules et dignes des Sauvages du Canada.

****************

 

80. Enfin, pour ne rien omettre de ce qui a retardé nos progrès, je rajouterai le peu d’usage que l’on a fait de l’allemand dans la plupart des Cours d’Allemagne.

****************

 

81. Par ce seul Idiome, (le français) vous vous épargnez quantité de langues qu’il vous faudroit savoir, qui surchargeroient votre mémoire de mots, à la place desquels vous pouvez la remplir de choses, ce qui est bien préférable.

****************

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr