Dictionnaire des citations

Citations tirées du livre de Nicolas Baverez, « Les lettres béninoises ».


« C’est incroyable ils …détenaient toutes les clés mais ils ont refusé de s’en servir! »


 *************

44. Chou En Laï, l’ancien bras droit de Mao, décrivait les deux superpuissances au temps de la guerre froide dans un adage resté fameux : « Que deux éléphants se battent ou qu’ils fassent l’amour, l’herbe qui se trouve dessous est toujours écrasée. »

 

*************

57.  Cette société a détruit ses classes moyennes, d’abord à coups de déflation suivie d’hyperinflation. Puis avec l’extension sans limites d’une fonction publique prolétarisée par l’insolvabilité qui guette...

 

*************

65. «Pour revenir à votre question, la seule manière de préserver nos entreprises mais aussi d’être de bons patriotes consiste à opérer depuis l’étranger, hors de portée du système politique et social français »

 

*************

77. L’Etat, autrefois ciment de la nation, est devenu son cancer. C’est en cela que la crise financière n’est que le révélateur d’une crise historique, morale, existentielle. Les Français ne croient plus à la France.

 

*************

86. (La magistrature) Dans le ressort de chaque cour d’appel, nous tenons à jour un mur des proscrits qui constituent la cible prioritaire des juges d‘instruction. Nous avons réussi ainsi à restaurer la dignité et la préséance du pouvoir judiciaire autour de principes simples : pour les amis de la loi, on fait tout ; contre ses ennemis, nous mobilisons tonte la rigueur de la loi. Et la loi, c’est nous! »

 

*************

89. Ici, la France sert de cas d’étude pour illustrer la faillite des Etats

 

*************

102. (le ministre des industries industrialisante) …. La quasi-disparition de l’industrie en France découle d’une intervention publique insuffisante. L’Etat ne s’est pas substitué assez rapidement à la défaillance des chefs d’entreprise et aux dysfonctionnements du marché. … La veulerie des industriels et les exigences du capital, voilà, pour lui, les véritables coupables !

 

*************

114. Assez recherché le temps et la puissance perdus d’une nation qui n’est pas mûre mais blette.

 

*************

125. les Français sont des lions qui choisissent – est-ce par peur de s’entre-dévorer ? – d’être dirigés par des veaux si on les laisse faire.

 

*************

132. Nous mourrons victimes de la France : elle a inoculé à l’Europe, qui avait pourtant ouvert la voie aux intégrations régionales, le venin mortel des déficits permanents, de la violation des règles communes…

 

*************

163. Les Français sont telles des oies qui manifesteraient à Noël pour la défense du foie gras !

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr