Dictionnaire des Citations: Paul Valéry, Choses tues

 

 

 

Editeur : Pagine d’Arte

 

Pagination de l’édition

 

 

1- L’objet de la peinture est indécis.

 

****************

 

6- Les œuvres de l’art donnent l’idée d’hommes plus précis, plus maîtres d’eux-mêmes, de leurs yeux, de leurs mains, plus différenciés et articulés que ceux qui regardent l’ouvrage fait, et qui ne voient pas les essais, les repentirs, les désespoirs, les sacrifices …

 

****************

 

7- Le goût est fait de mille dégoûts.

 

****************

 

7- En toute chose inutile, il faut être divin ou ne point s’en mêler.

 

****************

 

13- Le lion est fait de mouton assimilé

 

****************

 

17- Un livre n’est après tout qu’un extrait du monologue de son auteur

 

****************

 

24- C’est la manœuvre du langage qui importe, l’enchaînement des actes,

 

****************

 

28- Le faux et le merveilleux sont plus humains que l’homme vrai.

 

****************

 

31- La Grandeur des poètes est de saisir fortement avec leurs mots, ce qu’ils n’ont fait qu’entrevoir faiblement dans leur esprit.

 

****************

 

33- L’inspiration est l’hypothèse qui réduit l’auteur au rôle d’un observateur.

 

****************

 

34- Si un oiseau savait dire précisément ce qu’il chante, pourquoi il le chante, et quoi, en lui, chante, Il ne chanterait pas

 

****************

 

37- La perfection est une défense. Mettre la perfection entre soi-même et l’autre. Entre soi-même et moi-même.  

 

****************

 

43- Dans toute religion, on entend par faux dieux, les dieux des autres.

 

****************

 

50- Que si le moi est haïssable, aimer son prochain comme soi-même devient une atroce ironie.

 

****************

 

57- Tout ce qu’on dit de nous est faux ; mais pas plus faux que ce que nous en pensons. Mais d’un autre faux.

 

****************

 

76- Les petits faits inexpliqués contiennent toujours de quoi renverser toutes les explications des grands faits.

 

****************

 

90- C’est la vie, et non point la mort, qui divise L’âme du corps.

 

****************

 

91- Autorisation de se tuer, seulement au parfaitement heureux.

 

****************

 

91- L’homme est adossé à sa mort comme le causeur à la cheminée.

 

****************

 

94- Que de choses il faut ignorer pour agir !

 

****************

 

104- Tout repose sur quelques idées qui se font craindre et qu’on ne peut regarder en race.

 

****************

 

108- Le manque à gagner lui est souvent plus amer que la perte.

 

****************

 

111- Les « raisons » qui font que l’on s’abstient des crimes sont plus honteuses, plus secrètes que les crimes.

 

****************

 

122- Véritablement bon est l’homme qui ne blâme pas les gens des maux qui leur arrivent.

 

****************

 

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion et Le retour de l'Empire allemand. 

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@orange.fr