Dictionnaire de citations

Regis Debray

Du bon usage des Catastrophes

Livre de Régis Debray paru aux Editions Gallimard. Entre prophétes de malheurs et "Grands Avertisseurs", entre Grande Peur et délicieux frissons, entre manipulations et messages pour les siécles à venir. voir ma critique dans les Echos.fr

 

 

P17 « N’y a-t-il pas Vingt-sept membres dans l’UE ? Pourquoi ne pas compléter la constellation au fur et à mesure ? Parce que douze sont les étoiles sur la couronne ornant la tête de la femme « vêtue  de soleil avec la lune sous les pieds » quand Jean vit apparaître ce grand signe dans le ciel, symbole de la Vierge Marie. »

 

***************

P 19 « à technologies globales, désastres planétaires ».

 

***************

P19 « Nuages radioactifs, séismes, trou d’ozone, tsunamis, cyclones, canicules, inondations, génocides, faillites en chaîne, effondrements des bourses, écroulements des tours de Manhattan …..Elles arrivent les voilà, «  les choses qui arriveront à la dernière génération »

 

***************

P19 « Ces fléaux surgissent en l’espace de quelques secondes dans notre salon, sur nos Iphone, et ne frappent plus l’imagination mais le plexus. »

 

***************

P20 «  … les descendants de Saint Michel et de ses Anges, les repreneurs des sept trompettes et des sept colères, les surgeons amnésiques du premier siècle de notre ère, remplacent les on-dit par des j’ai vu. »

 

***************

P20 « … la nouvelle du séisme de Lisbonne… le jour de la Toussaint 1755, arriva amortie à Paris et c’est seulement l’année suivante que Voltaire et Rousseau prirent la plume ».

 

***************

P22 « Regarder l’avenir dans un rétroviseur : tel est le moteur, où que ce soit, des renaissances civiques et spirituelles, telle est également la fonction du prophète, appliquer des messages anciens à des situations nouvelles pour anticiper les libérations futures. »

 

***************

P23 « Comme ses disciples (de Jésus) , qui ont compris qu’il était Christ en relisant le livre d’Isaïe rédigé huit siècles plus tôt…… c’est en procédant dans ses homélies à une seconde lecture des versets prophétiques, relatant des faits depuis longtemps révolus, que Jésus a ouvert les portes de notre ère. »

 

***************

P23 « La lecture des prophètes place la peuple dans une dimension historique qui l’ouvre à l’avenir en revisitant un passé considéré comme clos » A nous le bris de clôture ! «Faites ceci en mémoire de moi.. » la mémoire est une arme de jet. »

  

***************

P30 « La documentation sumérienne atteste qu’on n’est pas prophète à vie ne de naissance. Il se trouve que des gens normaux peuvent de temps à autre accéder à un état second, moments d’inspiration qui sont à éclipses mais qui nourrissent des certitudes quant à l’avenir pour la raison que ces rêves ou ces visions sont réputés messages divins. Quelques-uns passeront professionnels, et intégreront le personnel du temple. Ceux-là deviennent de véritables techniciens de la communication ciel-terre…. »

 

***************

P 33 « les temps mauvais donnent du bon temps aux Apocalypses comme aux Annonciations… »

 

***************

P34 « c’est dans les cas d’urgence nationale que les Livres Sibyllins, recueils soigneusement préservés de prophéties dormantes, devaient être consultés par les décemvirs. .. On s’étonner au moins de constater actuellement du côté des prolongements de courbe, pronostics, projections et modélisations, une nette inflation. »

 

***************

P34 « …. Il soit tant demandé aux vigies en haut du mât. Les vigilants sont aux aguets, les vaticinateurs en situation ».

 

***************

P38 « … remontent alors les vieilles admonitions sur le travail et les douleurs de l’enfantement. Et si le cauchemar est long, c’est que l’aurore est là. »

 

***************

P38    Saint luc « …Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées…. »

 

***************

P38 « Nos porteurs d’espoir, nos prometteurs de parousie ne se donneraient pas tant de peine pour nous boucler dans un terrifiant train fantôme s’ils n’étaient sûrs, par là , de nous procurer une plaisir rare et raffiné : après l’étang de feu et de soufre à traverser , tout au bout , un lac de lait et de miel… ».

 

***************

P 40 « Tous les désespoirs nous sont encore permis. »

 

***************

P 41 « Qui sait voir tomber l’éclair de Satan sous le flash du 20 heures échappera en tout cas au sentiment du sans fin ni raison, qui est le plus déprimant de tous. Il a su, sait et saura, lui de quoi il retourne. Une défaite des légions romaines ? Elle est tombée, elle est tombée Babylone la grande prostituée…. La Russie et la Chine communiste : Gog et Magog, les nations ennemies du peuple de Dieu. La Chute du mur de Berlin ? La trompette de Jéricho. Et Ben Laden, « la bête à dix cornes et sept têtes qui monte de la mer. » »

 

***************

P41 « Marx, Nietzsche et Freud, nos feus déboucheurs d’horizon. … a on pu s’étonner du peu de fondement objectif de ces doctrines, au regard leur colossal écho. »

 

***************

P41 « Les conditions de la résonance ont fort peu à voir avec la consistance intrinsèque du système explicatif. »

 

***************

P43 « Et l’on ne voit que deux branches d’activité que ne menace pas à l’avenir le chômage technique : la prostitution en charge des zizis et la prophétie en charge des zozos… »

 

***************

P45 « Comme disait Gracq en 1940 « triompher de l’angoisse par l’inouï ». Le vocabulaire cambré de l’ultime et de l’extrême a un pouvoir de dilatation jouxtant l’ivresse. Il se rumine avec orgueil parce qu’il nous met à part, sur un pic de lucidité, qui laisse aux médiocres les positions médianes. »

 

***************

P46 « Ne tolérant pas la mutisme des choses, le premier mouvement de qui n’est pas né de la dernière pluie est de les faire parler. »

 

***************

P48 « Comment opère le virtuose ? En mettant une majuscule à tout ce qui se présente d’un peu insolite……Le ridicule tue mais la grandiloquence paie. »

 

***************

P50 « Qui veut être pris au sérieux doit se prendre au sérieux. Un prophète humoriste, c’est un cercle carré. »

 

***************

P53 « « Allez enseigner à toutes les nations » aussi les troupes occidentales sont-elles les seules à être engagées dans des combats à grande distance de chez elles. Les seules à pratiquer le bombardement intensif en dehors de frontières. »

 

***************

P58 « Les trois moments rituels des vocations de prophète : 1) appel de Dieu 2) objection du récepteur et 3) confirmation par la divinité. Il est vrai que le héros meurt jeune, tandis que le prophète vit très vieux. N’empêche qu’il n’attend pas d’être grand-père pour entrer en fonction…. L’Ancien Testament vous y apprendra qu’il n’y a pas d’âge légal pour la fonction. »

  

***************

P63 « Ainsi les pouvoirs publics sont contraints d’expédier des brigades de psys sur les lieux de l’avalanche ou de l’attentat parce que le curé comme l’instituteur ne sont plus opérationnels pour ce qui est de donner un sens au deuil ou à la mort. »

 

***************

P65 « Je vous mentirais en vous disant que le métier de Grand Avertisseur est de tout repose « Jérusalem toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés. »

 

***************

P70 « La prochaine génération n’a pas vu le Royaume de Dieu annoncé par Jésus, et leurs suivantes non plus. Sur cette faillite des premiers siècles de notre ère, s’est édifiée une Eglise qui est toujours là au XXIème siècle, stoïque dans l’attente du jugement dernier. Quand l’espérance s’effiloche, s’édifient un clergé, une doctrine, des sacrements et cela fait patienter. »

 

***************
P 71 « on écrit pour soi, on publie pour gagner sa vie « disait Pouchkine

 

***************

P81 Outsider mais non outlaw, l’excentré, sans devoir sentir bon le sable chaud, ni jouer à l’ermite des confins désertiques, ne saurait traîner en centre-ville. Entre le désert de Gobi, trop incertain et le café de Flore, trop attendu, la côte ouest de l’Amérique fait un juste milieu.

 

***************

Quelques ouvrages de Pascal Ordonneau

Panthéon au Carré est disponible aux éditions de la Route de la Soie.

Promotion est disponible chez Numeriklivre et dans toutes les librairies "digitales"

Au Pays de l'Eau et des Dieux est disponible chez Jacques Flament Editeur ainsi que

La Désillusion, le retour de l'Empire allemand, le Bunker et "Survivre dans un monde de Cons".

"La bataille mondiale des matières premières" et "Les multinationales contre les Etats" sont épuisés. 

S'inscrire 

 chaque semaine "La" newsletter (tous les lundis)

et "Humeur" (tous les jeudis)

 

Il vous suffit de transmettre vos coordonnées "Mel" à l'adresse suivante

pordonneau@gmail.com